Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Sous-marins australiens : le contrat à 34 milliards d’euros signé cette semaine





Le 19 Décembre 2016, par Olivier Sancerre

C’est la consécration de longues négociations entre le constructeur français DCNS et l’Australie. Mardi 20 décembre, le contrat de 12 sous-marins sera signé en grande pompe, et il y a de quoi : le montant de la commande est estimé à 34 milliards d’euros.


Le contrat était négocié de manière exclusive entre l’État australien et DCNS depuis le mois d’avril. Le groupe français a battu le consortium japonais Mitsubishi et Kawasaki, ainsi que l’entreprise allemande Thyssenkrupp Marine Systems. Déjà au printemps, Paris se félicitait de ce contrat et surtout, des emplois qu’il allait contribuer à créer.

À l’époque, Jean-Yves Le Drian le ministre de la Défense avait évoqué des milliers d’emplois pour la France. DCNS possède en effet des chantiers en Bretagne — région dont le ministre est aussi le président — et à Cherbourg. Le groupe DCNS est détenu par Thalès (à 35%), et à l’État (62%). Thalès va bénéficier de 8 milliards d’euros sur ce contrat.

Le contrat sera signé demain à Adelaïde en présence de Jean-Yves Le Drian et du Premier ministre australien, Malcom Turbull. DCNS en profitera pour démarrer les travaux de son antenne locale, dans la capitale de l’État d’Australie méridionale ; là aussi, c’est le ministre de la Défense qui viendra poser la première pierre.



Tags : armement

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"














Rss
Twitter
Facebook