Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

SpaceX lève 500 millions de dollars et poursuit le projet Starlink





Le 22 Décembre 2018, par Paul Malo

La firme spatiale d’Elon Musk compte bien poursuivre son projet Starlink d’internet satellitaires.


Starlink, un réseau de 12.000 satellites

Vers l’infini et au-delà ? Cela semble toujours être la devise d’Elon Musk, le fantasque milliardaire derrière Tesla et Space X. Sa firme consacrée à l'astronautique et du vol spatial vient encore une fois de boucler une levée de fonds, cette fois de 500 millions de dollars. La société, désormais valorisée à 30 milliards de dollars, peut ainsi poursuivre le développement du projet Starlink. En 2019, SpaceX et Boeing comptent emmener les astronautes de la NASA à bord de leurs vaisseaux commerciaux. Elon Musk souhaite également effectuer un lancement test de son vaisseau spatial "Starship ».

Le but du projet Starlink est de concevoir un réseau de 12.000 satellites mis sur orbite, afin de fournir au monde entier un accès à Internet, y compris dans les régions les plus reculées et inaccessibles du globe. Un projet qui peut sembler fou, mais que l’évolution et la miniaturisation des satellites rend possible. Et surtout, les revenus générés par Starlink permettrait à Elon Musk de réaliser ses vrais rêves : lancer des voyages autour de la lune, puis mettre le cap sur Mars à l’horizon 2022, d’abord via des vols sans passagers, puis habités en 2024. Jusqu’aux premiers allers-simples, destinés à installer des bases lunaires.


 




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​« L’Etat ne peut pas se transformer en « père fouettard » et réguler avec des mesures très restrictives les acteurs innovants de l’économie collaborative »

"Les collectivités territoriales sont nos partenaires privilégiés." Carmen Munoz, Directrice Générale de Citelum

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?










Rss
Twitter
Facebook