Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Spotify réussit son introduction en Bourse





Le 3 Avril 2018, par

Ce mardi 3 avril, Spotify a fait ses premiers pas en Bourse. Et les investisseurs ont réservé un très bon accueil à la valeur qui a été plébiscitée : une heure après son introduction, l'action atteignait plus de 165 $.


Ce prix valorisait alors le service de streaming de musique à hauteur de 29,5 milliards de dollars. Depuis, le titre a quelque peu baissé : à l'approche de la fermeture de Wall Street, l'action était redescendue sous les 150 $. Qu'en ira-t-il demain et les prochains jours ? Nul ne peut vraiment le dire en raison des mouvements erratiques des valeurs technologiques actuellement. Quoi qu'il en soit, l'action Spotify va finir sa première journée au-dessus de son prix de référence, qui a été fixé à 132 $. C'est également plus que les prévisions qui valorisaient l'entreprise autour de 20 milliards de dollars.

Même avec un titre en baisse durant les premières heures de sa cotation, l'introduction en Bourse de Spotify — dont les titres s'échangent sous le symbole SPOT — est réussie, estiment les analystes. Pour l'occasion, le groupe a choisi un mode d'introduction peu usitée, à savoir la cotation directe : ce système est moins onéreux que le processus classique, mais il soumet l'action à une plus grande volatilité puisque le prix de l'action n'a pas été fixé à l'avance.

Spotify compte 71 millions d'abonnés payants dans le monde, loin devant son principal concurrent Apple Music, qui dénombre 38 millions d'utilisateurs payants. Spotify propose aussi une formule d'écoute gratuite financée par la publicité, qui lui permet de revendiquer un total de 159 millions d'utilisateurs actifs. L'entreprise suédoise, dont une bonne partie de l'activité est gérée depuis le Royaume-Uni, a toujours affiché des pertes. Signe que le secteur du streaming de musique est difficile, y compris pour les poids lourds. Mais visiblement, les investisseurs n'en ont pas (encore) tenu compte.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : Spotify

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur



Les entretiens du JDE

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »

« Accueillir c’est protéger ! » par Frédéric Giqueaux

Karine Schrenzel, PDG des 3 Suisses : « L’envie d’entreprendre est un sentiment que j’ai toujours porté en moi »










Rss
Twitter
Facebook