Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Stabilité du taux de pauvreté en France en 2017





Le 10 Octobre 2018, par

Le taux de pauvreté est resté stable en France en 2017, selon l'Insee. Le chiffre avait baissé en 2016, mais il avait progressé en 2014 et 2015.


En France l'an dernier, l'Insee a dénombré 8,8 millions de personnes en situation de « pauvreté monétaire », soit 14% de la population. Ces personnes démunies vivent avec un revenu inférieur à 60% du revenu médian en France — soit environ 1 000 euros nets par mois. En 2016, le taux de pauvreté était de 14,2%, on observe donc un recul d'une année sur l'autre. En revanche, il avait augmenté de 0,2 point en 2015, et de 0,2 point encore une fois en 2014. 

L'Insee relève que cette stabilité de la pauvreté en France est le résultat de deux phénomènes qui s'annulent. L'institut des statistiques a observé une diminution du taux en raison de la situation du marché de l'emploi, qui s'est montré plus favorable l'an dernier qu'en 2016, notamment parmi les ouvriers. Le chômage de longue durée a lui aussi reculé, une première depuis 2009. Globalement, le taux de chômage a baissé de 0,7 point. Résultat : une baisse de la pauvreté de 0,2 point en 2017… qui a été compensée par une hausse liée aux transferts sociaux et fiscaux plus réduits l'an dernier.

L'effet redistributif des transferts sociaux et fiscaux a été plus faible en 2017, en raison de certaines mesures sociales et fiscales intervenues l'an dernier. Cela a été le cas pour les aides au logement, ainsi que le seul de versement de 5 euros par mois qui a touché les personnes les plus modestes. Le niveau de vie médian a, dans le même temps, augmenté en raison de la réduction exceptionnelle de l'impôt sur le revenu de 20%. Tous ces facteurs ont conduit à une stabilité du taux de pauvreté en 2017.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : pauvreté

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré

Les enjeux de la délégation de pouvoirs

















Rss
Twitter
Facebook