Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Stellantis : Alfa Romeo a dix ans pour redorer son image de marque





Le 17 Mai 2021, par La rédaction

La marque Alfa Romeo est en crise : son image est à la peine auprès des automobilistes et même les concessionnaires songent à arrêter les frais. Pourtant, Carlos Tavares va lui donner du temps et de l'argent pour se redresser.


Une image et une gamme en panne

Les temps sont durs pour Alfa Romeo, le constructeur italien fondé en 1910 et qui a rejoint le groupe Fiat en 1986. Depuis, Fiat s'est intégré à Chrysler, et le groupe italo-américain a fusionné avec le français PSA pour devenir Stellantis. Malgré une histoire riche, la marque Alfa Romeo accuse un sérieux désamour avec les automobilistes et pire encore, avec les concessionnaires : 70% des spécialistes vendant les véhicules de la marque voudraient tout simplement arrêter, selon un sondage réalisé par le Conseil national des professions de l’automobile (CNPA).

Dans un paysage automobile en pleine mutation et soumis à des turbulences très fortes (la crise sanitaire est passée par là), on ne donnait pas cher de la marque italienne. Et pourtant, Carlos Tavares, le patron de Stellantis, lui donne 10 ans pour se redresser. Son constat est implacable : « il n’y a plus de connexion entre la gamme Alfa Romeo, l’histoire de la marque, et ses clients ». 

Redresser la marque

La solution, c'est d'améliorer la distribution et « mieux comprendre à qui nous nous adressons, quelles sont les promesses véhiculées par la marque. Ça va prendre du temps ». Le temps, Alfa Romeo ne va pas en manquer puisque Stellantis va octroyer une période de 10 ans et un financement adéquat pour développer une stratégie autour d'une nouvelle gamme. Le défi a été donné à Jean-Philippe Imparato, qui a permis à la marque Peugeot de revenir en grande forme.

Alfa Romeo va devoir investir dans l'électrification de ses véhicules, comme c'est devenu une obligation en Europe. Mais il faudra aussi à la direction insuffler « une passion et une vision » à la marque pour qu'elle retrouve son allant. Les premiers résultats sont attendus en 2031.



Tags : automobile

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook