Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Stéphane Richard reconduit comme PDG d'Orange





Le 5 Mai 2018, par

Stéphane Richard a été confirmé à la tête d'Orange, pour un mandat de quatre années supplémentaires. L'Assemblée générale des actionnaires, qui s'est tenue le 4 mai, a voté en faveur du renouvellement à plus de 88% des voix.


Un véritable plébiscite pour Stéphane Richard. Le patron de l'opérateur avait obtenu l'onction du gouvernement pour un nouveau mandat, a obtenu la confirmation à son poste par les actionnaires de l'entreprise et partant, par le conseil d'administration qui s'est réuni à l'issue de l'assemblée générale. « Les actionnaires du Groupe ont été convaincus par le bilan positif de Stéphane Richard depuis 8 ans à la tête d'Orange », explique les administrateurs de l'opérateur. Ces derniers rappellent les principales réalisations du nouveau PDG : la restauration de la paix sociale et le retour à la croissance.

Cette croissance a été obtenue dans un contexte concurrentiel toujours plus fort, que ce soit en France ou à l'international. Mais Orange a su se diversifier et s'adapter à la nouvelle donne, par exemple en créant une filiale « low cost » et sans engagement Sosh, tout en continuant à investir dans son réseau. Malgré des concurrents toujours plus affûtés, Orange est resté numéro un dans la téléphonie mobile et l'accès internet. Et la feuille de route dressée par Stéphane Richard pour les quatre prochaines années va dans ce sens.

Le PDG veut consolider la position d'Orange en première place et renforcer ses qualités premières : la qualité des réseaux ainsi que la richesse de son offre. L'ambition est de faire de l'entreprise un opérateur « multi services ». Le groupe a de quoi y parvenir et il veut s'en donner les moyens en accordant sa confiance à Stéphane Richard.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : orange

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »










Rss
Twitter
Facebook