Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Succès pour la prime d'activité





Le 20 Avril 2016, par

La prime d'activité, qui remplace le RSA activité et la Prime pour l'emploi, a été mise en place début janvier. C'est un succès, puisque le dispositif profite à 3,8 millions de bénéficiaires.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
Le gouvernement avait initialement prévu 2 millions de ménages bénéficiaires ; or, ce seuil a déjà été dépassé avec 2,3 millions de foyers, ce qui représente 3,8 millions de bénéficiaires en tout. « Un succès », se réjouit Marisol Touraine, la ministre des Affaires sociales.

Cette estimation de deux millions correspondait à la moitié des foyers qui pouvaient prétendre à la prime d'activité (ces 4 millions de ménages représentent 5,6 millions de personnes). Ils ont donc été plus nombreux à se signaler et à toucher cette prime. 

La prime d'activité, pour laquelle le gouvernement a provisionné 4 milliards d'euros, concerne un public plus large, tout particulièrement les jeunes. Marisol Touraine a ainsi précisé que 400 000 bénéficiaires ont moins de 25 ans. En moyenne, ceux qui touchent la prime d'activité reçoivent 164 euros par mois, une somme qui complète leurs revenus d'activité (pas plus d'1,3 smic pour un célibataire).


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook