Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Sud Ouest : plan de départs volontaires pour le quotidien





Le 11 Juillet 2019, par François Lapierre

Le quotidien Sud Ouest doit réaliser un plan d'économies s'il veut continuer à paraître au-delà de 2021, a annoncé la direction de ce fleuron de la presse quotidienne régionale.


Patrick Venries, le président du directoire du Groupe Sud Ouest, a été clair : si dans les 18 prochains mois l'entreprise ne réalisait pas des « économies de masse salariale », alors le titre de presse « ne passera pas l'année 2021 ». C'est pourquoi la direction du quotidien a présenté un plan de départs volontaires visant à supprimer 132 postes, dont 18 concernant les journalistes. Le quotidien fermera également son antenne à Angoulême, tout en conservant une agence à Cognac dans le même département de la Charente.

La direction de Groupe Sud Ouest a été claire sur un point : pas question de départs contraints. Les premiers départs volontaires auront lieu d'ici l'été prochain. Ces suppressions de postes représenteront 10 millions d'euros, selon La Tribune. Pour redresser la barre, Sud Ouest va miser sur l'événementiel et les nouveaux services. Le virage du numérique n'a pas donné les résultats escomptés : le quotidien s'était fixé un seuil de 50 000 abonnés à son offre Premium (donnant accès à des contenus gratuits et payants), mais visiblement il n'y est pas parvenu.

Le groupe de presse donne peu de chiffres, si ce n'est qu'il a réalisé un résultat d'exploitation consolidé de 8,4 millions d'euros pour l'exercice 2018 (+2,6 millions par rapport à l'année précédente). La dette de l'entreprise est inférieure à 3 millions d'euros, précisait la société. 



Tags : presse

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook