Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Super-contrat Jedi : le Pentagone l’annule sur pression d’Amazon





Le 7 Juillet 2021, par Paolo Garoscio

C’était potentiellement le contrat de la décennie… et il avait été remporté, en 2019, par Microsoft. La Pentagone cherchait un partenaire pour développer un projet de cloud-computing pour un budget historique de 10 milliards de dollars. Mais Amazon, qui avait perdu face à la firme de Redmond, a tout fait pour le faire annuler. Et a gagné.


Microsoft perd le contrat Jedi avec le Pentagone

Pixabay/12019
Pixabay/12019
Lorsqu’en 2019 le ministère de la Défense américain avait octroyé le contrat Jedi à Microsoft, c’était une victoire majeure de la firme de Redmond face à Amazon. Les deux géants luttent en effet régulièrement concernant le cloud computing, Microsoft ayant Azure, Amazon AWS. Un contrat public de cette envergure était donc un symbole, outre le budget de 10 milliards de dollars.

Mais pour Amazon, c’était Donald Trump qui avait fait pression pour que le contrat soit donné à Microsoft, les relations entre l’ancien PDG du groupe de Seattle, Jeff Bezos, et l’ancien président des États-Unis n’étant pas au beau fixe. Amazon avait donc déposé une plainte dès 2019 pour que le contrat soit mis en pause. Et si en septembre 2020 le Pentagone avait réévalué l’offre de Microsoft et confirmé la décision, mardi 6 juillet 2021 c’est un retournement total de situation qui a été annoncé.

Vers un contrat partagé entre plusieurs entreprises ?

Le Pentagone a donc annulé tout simplement le contrat Jedi pour Microsoft, relançant, de fait, le dépôt de dossiers de la part de Microsoft, Amazon mais aussi d’autres acteurs du cloud computing comme IBM ou encore Google. Néanmoins, l’administration Biden avait déjà fait savoir que, selon les premiers éléments, seuls Amazon et Microsoft étaient en mesure de répondre aux besoins du Pentagone.

John Sherman, directeur des systèmes informatique du ministère de la Défense américain, cité par The Guardian, espère que le contrat Jedi sera rapidement réattribué, afin que puissent commencer les travaux et le développement. Il pense que, finalement, ce sera un contrat partagé entre Amazon et Microsoft, voire d’autres entreprises.

L’annonce, en Bourse, a sans surprise été bénéfique à Amazon qui a grimpé de 4% le 6 juillet 2021. Microsoft, pénalisée, a fini la journée en baisse de 0,5%




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook