Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Supermarchés : stabilisation des prix et réductions sur certains produits alimentaires





Le 24 Août 2023, par François Lapierre

Après une période d'inflation soutenue, la France observe une stabilisation des prix dans les supermarchés, avec des réductions annoncées pour certains produits alimentaires. Cette situation résulte de la diminution des coûts des matières premières et aussi, un peu, de l'action gouvernementale, bien que les réductions varient selon les produits et les distributeurs.


Stabilisation des prix encourageante

Après des mois d'inflation galopante, le gouvernement et l'industrie alimentaire en France anticipent une stabilisation des prix, voire des baisses pour certains produits. Des réductions ont déjà été observées cet été dans les grandes surfaces pour des articles comme les yaourts Danone, les pâtes Panzani, et le Coca-Cola sans sucre, suite à l'accord de plusieurs industriels pour réduire les prix sur environ 1.000 références. La ministre déléguée aux PME et au Commerce, Olivia Grégoire, avait annoncé cette initiative en juillet.

Les céréales, dont les coûts ont fortement augmenté après l'invasion de l'Ukraine par la Russie, voient leurs cours en recul. Emmanuel Fournet, directeur analytique chez NielsenIQ, prévoit que cette tendance entraînera une baisse des prix des produits dérivés des céréales, tels que les pâtes, le pain, et les viennoiseries. Le café et les produits à base de volaille pourraient également bénéficier de ces réductions.

Réductions modestes et sélectives

Cependant, l'ampleur des baisses de prix reste discutable et variable selon les distributeurs. Michel Biero, directeur exécutif achats et marketing de Lidl, a déclaré que les réductions se situeraient « aux alentours de 5 à 10% » pour les pâtes, tandis que Michel-Édouard Leclerc a démenti l'idée d'une « baisse massive des prix ». La baisse des coûts des matières premières prend du temps à se répercuter, et il faudra probablement attendre mars prochain pour que les baisses soient plus marquées.

De plus, certains produits pourraient continuer à voir leurs prix augmenter. L'huile d'olive, par exemple, risque de subir une pénurie à l'automne en raison de la sécheresse en Europe, ce qui entraînera une hausse des prix. Des augmentations sont également attendues pour certains fruits et le jus d'orange.



Tags : consommation

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "L’environnement est un sujet humanitaire quand on parle d’accès à l’eau" (2/2)

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence" (1/2)

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"













Rss
Twitter
Facebook