Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Surmortalité hivernale : la grippe frappe dur en 2015





Le 5 Mars 2015, par

La surmortalité hivernale pour 2015 est particulièrement élevée, s’alarme l’Institut de veille sanitaire (InVS). L’organisme a compté 8 500 décès supplémentaires depuis mi-janvier; la principale raison en est la grippe.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
Depuis le début de l’épidémie de grippe qui a débuté mi-janvier, la mortalité hivernale « est supérieure de 19% à la mortalité hivernale attendue, calculée à partir des huit années précédentes, soit un excès estimé à 8.500 décès », explique l’InVS. La grippe n’est pas la seule responsable de cette surmortalité, d’autres causes pouvant s’y ajouter.

Mais l’Institut reconnait toutefois qu’il existe un « faisceau » d’arguments pour mettre au banc des accusés la grippe, qui « a joué un rôle important dans l'excès de mortalité » cet hiver. Et les résultats ne sont que provisoires, l’épidémie se poursuivant actuellement. 2015 pourrait donc marquer une forte surmortalité à l’image d’autres années particulièrement virulentes : durant les hivers 2008-2009 et 2012-2013, l’InVS avait enregistré environ 10 000 décès supplémentaires.

Habituellement, la surmortalité hivernale se compte en quelques milliers de décès, voire moins. Cette année 2015 devrait donc se hisser parmi les plus élevées. Et à chaque fois, ce sont les personnes âgées de 65 ans et plus qui sont majoritairement frappées, ce dans toutes les régions.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : grippe, maladie

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »









Rss
Twitter
Facebook