Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Surmortalité hivernale : la grippe frappe dur en 2015





Le 5 Mars 2015, par

La surmortalité hivernale pour 2015 est particulièrement élevée, s’alarme l’Institut de veille sanitaire (InVS). L’organisme a compté 8 500 décès supplémentaires depuis mi-janvier; la principale raison en est la grippe.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
Depuis le début de l’épidémie de grippe qui a débuté mi-janvier, la mortalité hivernale « est supérieure de 19% à la mortalité hivernale attendue, calculée à partir des huit années précédentes, soit un excès estimé à 8.500 décès », explique l’InVS. La grippe n’est pas la seule responsable de cette surmortalité, d’autres causes pouvant s’y ajouter.

Mais l’Institut reconnait toutefois qu’il existe un « faisceau » d’arguments pour mettre au banc des accusés la grippe, qui « a joué un rôle important dans l'excès de mortalité » cet hiver. Et les résultats ne sont que provisoires, l’épidémie se poursuivant actuellement. 2015 pourrait donc marquer une forte surmortalité à l’image d’autres années particulièrement virulentes : durant les hivers 2008-2009 et 2012-2013, l’InVS avait enregistré environ 10 000 décès supplémentaires.

Habituellement, la surmortalité hivernale se compte en quelques milliers de décès, voire moins. Cette année 2015 devrait donc se hisser parmi les plus élevées. Et à chaque fois, ce sont les personnes âgées de 65 ans et plus qui sont majoritairement frappées, ce dans toutes les régions.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : grippe, maladie

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art market



Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"








Opinion

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !
Depuis des années, nous entendons parler de la fin du monde. Les gaz à effet de serre produits par les pays industriels aboutiraient à terme à la disparition de la vie sur terre. Il faudrait donc changer de mode de vie pour sauver la planète. On nous le répète à longueur de journée. Entre vivre et conduire, on choisit vite.

Jacques Debonsens











Rss
Twitter
Facebook