Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Sursis judiciaire pour Go Sport





Le 22 Décembre 2022, par La rédaction

Le tribunal de commerce de Grenoble a donné un sursis à Go Sport, de courte durée : un juge va statuer sur les comptes de l'entreprise, puis la justice donnera sa décision le 16 janvier prochain sur la procédure de redressement judiciaire.


Nomination d'un juge enquêteur

Go Sport obtient un sursis de courte durée. Le distributeur spécialisé dans la vente d'articles sportifs est menacé de cessation de paiements. Le tribunal de commerce de Grenoble a pris le dossier en main il y a quelques jours, et il a décidé de nommer un juge enquêteur. Son rôle sera de travailler avec le cabinet d'audit du conseil social et économique de Go Sport et de Go Sport France, ainsi qu'avec les commissaires aux comptes du groupe.

Il devra statuer sur la santé économique réelle de l'enseigne. Un état des lieux qui servira de base à la décision du tribunal de commerce, attendue pour le 16 janvier. De ce travail dépend le sort de 234 magasins et de 2.000 emplois environ. Les craintes sont élevées d'une procédure de redressement judiciaire, de la part des créanciers de l'entreprise, mais aussi bien sûr des salariés du groupe.

Go Sport en grande difficulté

Go Sport, créé en 1978 à Sassenage (Isère), a été racheté il y a un an, 1 euro symbolique par Hermione, People and Brands (HPB), filiale distribution de la Financière immobilière bordelaise (FIB). HPB possédait aussi l'enseigne Camaïeu, qui a fait faillite il y a quelques semaines. La direction de HPB se défend pourtant que les deux entreprises soient similaires : « Aucun amalgame ne doit être fait entre Camaieu et Go Sport », a expliqué le propriétaire.

La procédure en cours a été initiée par les syndicats de Go Sport ainsi que par le comité social et économique, qui ont demandé au début du mois la désignation d'un administrateur judiciaire. La direction a tenté de rassurer en assurant que les capacités d'investissement et le retour aux bénéfices étaient prévus à court terme.



Tags : go sport

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook