Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

T-Mobile : une mariée difficile





Le 7 Août 2014, par

T-Mobile ne veut pas se marier à Free Mobile… du moins, pas en l'état. Le quatrième opérateur américain, propriété de Deutsche Telekom, a rejeté l'offre du français Iliad. Et aussi celle de son prétendant Sprint.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
Retour à la case départ pour T-Mobile. Deutsche Telekom, qui souhaite se débarrasser de sa filiale américaine, cherche du cash. L'offre de Sprint, d'une hauteur de 22 milliards de dollars, était de nature à satisfaire les besoins du groupe allemand. Oui mais voilà, les négociations entamées il y a des mois pour se faire racheter par Sprint, troisième opérateur américain, ont capoté. Les réticences des autorités de régulation de concurrence du pays  ont eu raison de la volonté de Softbank, propriétaire de Sprint, et de Deutsche Telekom. Pas question de ramener le paysage de la téléphonie US à trois joueurs alors que la concurrence y est déjà pratiquement inexistante.
 
Iliad de son côté ne proposait « que » 15 milliards de dollars. Trop peu pour T-Mobile, qui a donc rejeté cette offre… en attendant la suivante ? Xavier Niel aurait pris langue avec des investisseurs internationaux afin de bonifier sa proposition. Au vu de l'intérêt qu'il y a à poser le pied aux États-Unis, il n'est pas impossible qu'il parvienne à mettre sur pied une contre-offre satisfaisante.
 
Reste à savoir si la mariée n'est pas trop belle : T-Mobile compte 50 millions de clients et se porte plutôt bien. Iliad va devoir faire preuve de beaucoup plus d'opiniâtreté et surtout, montrer l'argent.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​« L’Etat ne peut pas se transformer en « père fouettard » et réguler avec des mesures très restrictives les acteurs innovants de l’économie collaborative »

"Les collectivités territoriales sont nos partenaires privilégiés." Carmen Munoz, Directrice Générale de Citelum

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?










Rss
Twitter
Facebook