Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

TER : un mode de transport qui coûte cher, selon la Cour des comptes





Le 23 Octobre 2019, par Olivier Sancerre

Coûts en hausse, peu de voyageurs, « efficacité discutable »… La Cour des comptes a rendu public son rapport sur les TER, dont les conclusions ne sont pas tendres avec ce mode de transport.


Essentiel dans les régions

Les trains express régionaux (TER) sont des composants essentiels pour les déplacements en région. Chaque jour, 3,2 millions de passagers empruntent un des 7 000 trains et 1 300 cars qui composent le réseau des TER. Dans son dernier rapport, la Cour des comptes s'attaque à ce dossier politiquement très sensible, alors que la SNCF a subi un mouvement social massivement suivi suite à un accident dans un TER en Champagne-Ardenne ayant occasionné 11 blessés.

Les régions subventionnent lourdement ces réseaux, pointe les sages de la Cour : 2,1 milliard d'euros entre 2012 et 2017, alors que les TER relèvent des deux branches de la SNCF (SNCF Réseau et SNCF Mobilités). La Cour relève que la marge opérationnelle de SNCF Mobilités sur cette activité représente 5,6% de son chiffre d'affaires, soit 231 millions. Plutôt élevé alors que les coûts d'exploitation s'élevaient à 4,1 milliards d'euros en 2017, un poste en hausse constante.

Fréquentation en baisse

Le rapport déplore la baisse de la fréquentation, depuis 2012, malgré un rebond en 2017. « En 2016, 285 gares accueillaient en moyenne moins de trois voyageurs par jour », indique la Cour qui ne remet pas en cause l'impératif du développement des territoires y compris les plus reculés. Néanmoins, ces voyageurs pourraient être pris en charge par d'autres moyens de transport comme le car, voire des taxis réguliers.

Avec un coût voyageur/kilomètre de 61 centimes d'euro, le TER est le mode de transport « le plus coûteux, à l’exception du taxi à un ou deux voyageurs ». Le TER coûte cher : 8,5 milliards d'euros par an, ce qui comprend les coûts d'exploitation et environnementaux, mais aussi les investissements et le régime de retraite des cheminots. 




1.Posté par Jordan le 29/10/2019 11:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je pense que la cour des comptes devrait refaire une analyse pour 2019 afin de comparer les données étudiées en 2017

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

OPA du fonds Searchlight sur Latécoère : un nouveau scandale Alstom ?

Frédérique Picard :"j’ai décidé de répertorier les leviers spécifiques qui permettent aux femmes d’oser"

Jean-Louis Scaringella, les taux d’intérêt négatifs ou : « l’euthanasie des rentiers »

La Saga des Audacieux

Pouquoi les ambitions protectionnistes chinoises et américaines frappent la France et l'Europe

Frédéric Verdavaine (Nexity) : « Nous sommes au croisement de nombreux enjeux de société structurants pour l’avenir »

​« L’Etat ne peut pas se transformer en « père fouettard » et réguler avec des mesures très restrictives les acteurs innovants de l’économie collaborative »

"Les collectivités territoriales sont nos partenaires privilégiés." Carmen Munoz, Directrice Générale de Citelum












Rss
Twitter
Facebook