Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

TF1 déterre la hache de guerre contre Numericable-SFR





Le 30 Juillet 2017, par Olivier Sancerre

Après les menaces contre les fournisseurs d'accès, TF1 est passé aux actes. À commencer par Numericable-SFR, pour lequel le groupe audiovisuel a interdit l'exploitation du replay de ses chaînes.


Exit donc l'exploitation commerciale des services de MYTF1 sur les box du fournisseur d'accès. Numericable-SFR avait jusqu'au 28 février pour accepter les nouvelles conditions du groupe TF1, à savoir le versement de 100 millions d'euros par an pour bénéficier des nouveaux services numériques comme le start-over, à savoir la possibilité de revenir en arrière dans un programme. Auparavant, Numericable-SFR, comme les autres fournisseurs d'accès, payait 10 millions d'euros. Depuis ce samedi 29 juillet, les abonnés au FAI n'ont plus accès au replay des chaînes TF1, TMC, NT1, et LCI.

Les téléspectateurs qui passent par leur box Numericable-SFR ont toujours la possibilité d'accéder aux flux « live » de TF1, ou encore utiliser la TNT. Les fonctions de télévision de rattrapage sont toujours proposées avec l'application MYTF1 ou encore le site web de la chaîne. En bout de course, la gêne pour l'abonné SFR sera relativement minime. Mais en exigeant de Numericable-SFR la fin de l'exploitation de ses chaînes, TF1 ouvre une boîte de Pandore qui pourrait aussi provoquer des remous chez Free et Orange (Bouygues Telecom, qui fait partie du même groupe que TF1, n'est pas concerné).

Numericable-SFR parle de « prise d'otage » de ses abonnés, et envisage toutes les mesures judiciaires possible. Orange a pris les devants, en rappelant que l'opérateur historique générait 25% de l'audience de TF1 et surtout, qu'il était un des plus importants annonceurs des chaînes du groupe. Chez TF1, on temporise en évoquant la possibilité de se retrouver autour d'une table pour négocier.



Tags : tf1

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Le MoHo : un collectif pour changer le monde !

Couvre-feu : « leur » monde à l’envers

L’intégration des étrangers de France : du mythe à la réalité.

La fin du franc CFA : un livre qui bouscule les idées reçues.

C’est pire qu’un crime, c’est une faute

J’ai deux amours…

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"













Rss
Twitter
Facebook