Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

TF1 et M6 prêts à se séparer de plusieurs chaînes, dont Gulli et TFX





Le 16 Septembre 2021, par François Lapierre

Les grandes manœuvres auraient commencé dans le secteur de l'audiovisuel afin que TF1 et M6 décrochent le feu vert des autorités pour fusionner. Les deux groupes sondent le marché pour la session de plusieurs de leurs chaînes.


Feu vert du CSA

Avec dix chaînes à leur catalogue, TF1 et M6 en possèdent trois de trop selon les règles établies par le Conseil supérieur de l'audiovisuel. Les deux groupes, qui ont l'intention de fusionner, ont annoncé que l'opération devait s'achever fin 2022. Or, ils doivent décrocher le renouvellement de leur autorisation d'émettre en 2023 : un sésame indispensable qui va les obliger à montrer patte blanche et se séparer de plusieurs de leurs chaînes.

Selon Le Monde et Les Echos, TF1 serait prête à revendre TFX et TF1 Séries Film. Du côté de M6, ce sont 6Ter et Gulli qui pourraient quitter le giron du groupe. Un crève-cœur pour ce dernier : Gulli a en effet été racheté il y a deux ans au prix de 215 millions d'euros. Mais le sauvetage de dernière minute de France 4, la chaîne publique concurrente, a rendu la vie très compliquée pour Gulli. 

Trois chaînes contre 200 millions d'euros

Les prétendants pourraient repartir avec une chaîne, deux ou trois, à leur convenance. Le chèque pour un « pack » de trois chaînes serait de 200 millions d'euros : c'est donc moins que le prix auquel M6 a acquis la seule chaîne Gulli. Le groupe serait aussi prêt à céder le canal de TNT payante actuellement occupé par Paris Première. La chaîne a bonne réputation, mais elle ne rapporte pas grand chose.

Du côté des opposants à la fusion, ce projet de session est vu d'un mauvais œil. Les chaînes proposées réalisent des audiences modestes, TF1 et M6 continueraient en effet de conserver les trois quarts du marché publicitaire avec les deux principales chaînes bien sûr, mais aussi TMC et W9 qui resteront dans la future entité. Aucun des deux groupes n'a en tout cas voulu confirmer leur projet de revente de chaînes, néanmoins la fusion semble bien perçue par les autorités conscientes de la nécessité de créer un « champion » français face aux plateformes américaines.



Tags : audiovisuel

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook