Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

TF1 et M6 testent le marché en mettant en vente quatre de leurs chaînes TNT





Le 3 Décembre 2021, par Olivier Sancerre

Pour fusionner, les groupes TF1 et M6 doivent se séparer de plusieurs de leurs chaînes présentes sur la TNT. Jusqu'à présent, une petite dizaine d'acheteurs ont frappé à la porte.


Gulli, 6Ter, TFX et TF1 Séries Films en vente

Depuis la rentrée, TF1 et M6 approchent des acheteurs potentiels pour acquérir plusieurs de leurs chaînes de la TNT. Selon Les Echos, les chaînes en question sont Gulli et 6Ter pour M6, TFX et TF1 Séries Films pour le groupe TF1. Les repreneurs avaient jusqu'à la fin de la semaine dernière pour déposer une offre, et il semble qu'une dizaine d'entreprises aient mordu à l'hameçon mais rien ne dit qu'une transaction est à venir.

Parmi les acteurs intéressés, se trouvent Mediawan, le groupe audiovisuel de Xavier Niel (Iliad) et Alain Weill, le fondateur de BFM. D'autres entreprises n'auraient finalement pas fait de proposition comme Altice ou NRJ. La décision de vendre ces chaînes sera prise au printemps prochain, et elle sera décisive pour valider ce projet de rapprochement entre TF1 et M6, qui comptent plus de 7 fréquences sur la TNT. Au-delà, pour envisager une fusion, il faut se séparer de plusieurs fréquences.

En attente du feu vert de l'Autorité de la concurrence

L'autre option est de vendre Paris Première (M6), sachant que la chaîne payante pèse plus lourd et que le groupe n'aurait alors qu'à céder deux canaux de la TNT. Mais pour multiplier leurs chances, TF1 et M6 auraient privilégié la vente de quatre chaînes afin d'attirer davantage d'acheteurs. Cette stratégie a-t-elle porté ses fruits ? La petite dizaine d'investisseurs potentiels semblent montrer un résultat mi-figue mi-raisin.

L'Autorité de la concurrence doit donner sa décision sur ce dossier en octobre 2022, avec une finalisation en début d'année 2023. Les deux entreprises audiovisuelles permettra de créer un géant français de la publicité télévisée et de la production de contenus. Bouygues, propriétaire de TF1, va dépenser 641 millions d'euros dans ce projet. Les synergies attendues sont de l'ordre de 250 à 350 millions d'euros à l'issue des trois premières années suivant l'officialisation de l'accord.



Tags : audiovisuel

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook