Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Tarifs bancaires : les hausses moins importantes que prévues





Le 7 Octobre 2019, par Nicolas Boutin

Les tarifs bancaires ne devraient repartir que très peu à la hausse en 2020, une bonne surprise pour les clients.


Quelques hausses quand même

Les banques publient leurs catalogues pour l’année 2020. Et la surprise peut redonner le sourire aux clients, les prix ne devraient pas connaître de fortes augmentations au 1er janvier. Le site MoneyVox a analysé les premières propositions dévoilées, et remarque une constance notamment sur les frais de tenue de compte où les hausses ne devraient pas être spectaculaires.

La Caisse d’Épargne Côte d’Azur note une augmentation de 5% des frais de tenue de compte. Du côté de la Banque Populaire Rives de Paris et de la Caisse d’Épargne Bretagne Pays de la Loire, les tarifs des virements en agence augmentent de 4,5% et 8% dès janvier. Une volonté de limiter le nombre d’opérations réalisées en agence. Ailleurs, c’est surtout dans l’espoir de limiter l’utilisation des chéquiers que les hausses sont plus importantes, notamment Crédit Agricole Champagne Bourgogne. Une tendance qui devrait être suivie par les autres grandes banques françaises qui n’ont pas encore publié les tarifs de l’année prochaine.

Quelques disparités subsistent

Les spécialistes du marché bancaire craignaient une forte hausse en 2020, date de la fin du gel des tarifs bancaires décidés à la fin de l’année 2018. Elle ne devrait pas avoir lieu, MoneyVox souligne notamment que la Société Générale ne prévoit aucun changement des coûts liés à la gestion du compte courant, relève le site spécialisé MoneyVox.  

Les inégalités ne sont cependant pas tout à fait réglées. Si le tarif des commissions d’intervention est toujours plafonné à 8 euros, l’Observatoire des tarifs bancaires (OTB) note de « larges dispersions tarifaires pour d’autres frais d’incidents », tout particulièrement les lettres sur compte débiteur étant dans certaines banques gratuites, elles peuvent être facturées jusqu’à 24,40 euros selon les agences.



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

OPA du fonds Searchlight sur Latécoère : un nouveau scandale Alstom ?

Frédérique Picard :"j’ai décidé de répertorier les leviers spécifiques qui permettent aux femmes d’oser"

Jean-Louis Scaringella, les taux d’intérêt négatifs ou : « l’euthanasie des rentiers »

La Saga des Audacieux

Pouquoi les ambitions protectionnistes chinoises et américaines frappent la France et l'Europe

Frédéric Verdavaine (Nexity) : « Nous sommes au croisement de nombreux enjeux de société structurants pour l’avenir »

​« L’Etat ne peut pas se transformer en « père fouettard » et réguler avec des mesures très restrictives les acteurs innovants de l’économie collaborative »

"Les collectivités territoriales sont nos partenaires privilégiés." Carmen Munoz, Directrice Générale de Citelum












Rss
Twitter
Facebook