Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Tarifs réglementés de l’électricité : hausse de 5,9% au 1er juin





Le 16 Mai 2019, par

Les prix des tarifs réglementés de l’électricité augmenteront bien de 5,9%, et ce à compter du 1er juin. Le gouvernement a repoussé la mauvaise nouvelle jusqu’à la limite légale autorisée.


En février, la Commission de régulation de l’énergie (CRE) avait proposé une augmentation de 5,9% des tarifs réglementés de l’électricité. Difficile pour le gouvernement d’appliquer immédiatement une telle hausse, alors que le mouvement des « gilets jaunes » s’est en grande partie construit sur une revendication de pouvoir d’achat grevé par le prix de l’énergie. Une telle augmentation aurait été particulièrement mal vécue par les quelques 25 millions de foyers qui souscrivent à ces tarifs réglementés, en plein hiver alors que les chauffages tournent à plein régime. C’est pourquoi les pouvoirs publics ont décidé de repousser la mise en application de cette hausse de trois mois, comme la loi l’y autorise.

La « date limite permise par la délibération de la CRE » tombe le 1er juin, explique la lettre du gouvernement soumise au Conseil supérieur de l’énergie (CSE). C’est donc le 1er juin que les tarifs réglementés de l’électricité augmenteront de 5,9%. Une hausse particulièrement sensible qui s’explique par des prix de gros qui ont « notablement augmenté en France, comme dans toute l'Europe, du fait de l'augmentation des prix des combustibles et du carbone » l’an dernier, fait valoir le gouvernement.

Le gouvernement a par ailleurs expliqué que la hausse proposée par la Commission de régulation de l’énergie était « du même ordre de grandeur que les hausses répercutées dans les autres pays: 8% en Espagne et en Italie et hausse de 20% du tarif social en Belgique ». La comparaison avec d’autres pays européens sera-t-elle suffisante pour éviter un regain de colère des « gilets jaunes » ?


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook