Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Tata Motors pourrait cesser la production de la voiture la moins chère du monde





Le 29 Janvier 2019, par Aurélien Delacroix

La voiture « la moins chère » ne fait pas recette. Le constructeur indien Tata Motors pourrait arrêter les frais et cesser de produire la Tata Nano.


Le géant industriel indien nourrissait une grande ambition avec sa Nano. Lancée en grande pompe en 2009, la petite voiture affichait un petit prix de 1 500 euros. L’objectif était de répondre aux demandes d’une clientèle indienne peu fortunée, recherchant un véhicule à quatre roues pour remplacer les traditionnelles motos. Un pari qui aurait pu bouleverser en profondeur le mode de transport de millions d’Indiens de la classe moyenne. Malheureusement pour l’entreprise, le succès n’a pas été au rendez-vous. La Nano s’est révélée soit trop chère, soit pas assez équipée selon sa position dans l’échelle sociale du pays. 

Mal positionnée, la Nano a de plus connu un démarrage difficile : plusieurs modèles ont en effet subi des incendies largement médiatisés. Tata a corrigé le tir, mais l’image de marque en a pris un coup. Et puis la petite citadine ne brillait guère dans les tests d’impact et de sécurité. L’industriel conservait tout de même sa confiance dans la Nano, en lançant même une version destinée aux marchés européens — plus chère, mais mieux équipée et répondant aux normes de sécurité plus élevées du vieux continent.

Malgré ce soutien sans failles pendant toutes ces années, Tata Motors pourrait bien arrêter les frais. Le groupe envisage en effet d’arrêter la production et la commercialisation de la voiture à partir du mois d’avril. Une décision sera prise prochainement, mais la mise en route de nouvelles normes anti-pollution nécessitant de lourds investissements pourrait bien sceller définitivement le sort de la Nano.



Tags : automobile

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "L’environnement est un sujet humanitaire quand on parle d’accès à l’eau" (2/2)

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence" (1/2)

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"













Rss
Twitter
Facebook