Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Tati : une offre ferme de reprise par Gifi





Le 21 Avril 2017, par Olivier Sancerre

Tati intéresse les repreneurs. L’enseigne bien connue spécialiste du low cost a été mis en vente en février par son propriétaire Eram, qui a reçu depuis une demi-douzaine de marques d’intérêt. Dont une ferme du patron de Gifi.


Philippe Gestinet, fondateur et PDG de Gifi, a déposé un dossier auprès de la banque en charge de trouver un repreneur à Tati. Son objectif est de relancer la marque et de retrouver la rentabilité au bout de deux ans, en appliquant les mêmes recettes qui permettent à Gifi, spécialiste de la décoration à petit prix, de prospérer. Pour cela, il est prêt à injecter 80 millions d’euros dans un plan de relance de la marque Tati.

Il reprend également une centaine de magasins sur les 130 qu’exploite le groupe, et 1 200 salariés sur des effectifs de 1 700 personnes. En tout, l’offre de Gestinet — réalisée via son propre groupe, GPG — conserve 1 500 emplois directs et indirects. Sans oublier qu’il conserve le magasin emblématique du boulevard Barbès, à Paris, ainsi que le siège de la Plaine-Saint-Denis.

Un pari ambitieux mais réalisable donc. Tati est une marque reconnue qui suscite de l’intérêt auprès des repreneurs : l’autre offre ferme reçue par la banque émane d’un groupement comprenant la Foir' Fouille, Centrakor et Stokomani. Les salariés se disent quant à eux inquiets par la situation de l’emploi : ils ont mis en ligne une pétition pour interpeller le propriétaire Eram ainsi que François Hollande.



Tags : tati

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Schoolab Entreprise à Mission ou comment concilier Business et enjeux sociétaux

Violence policière est fait divers

Marie Legrand, directrice générale d'Audio 2000 : "Audio 2000 s'est construit autour des valeurs de professionnalisme, d'innovation et d'accessibilité "

Le MoHo : un collectif pour changer le monde !

Couvre-feu : « leur » monde à l’envers

L’intégration des étrangers de France : du mythe à la réalité.

La fin du franc CFA : un livre qui bouscule les idées reçues.

C’est pire qu’un crime, c’est une faute













Rss
Twitter
Facebook