Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Taux d'intérêt négatif : un prêt immobilier qui rapporte au Danemark





Le 13 Août 2019, par La rédaction

Rembourser un prêt immobilier tout en gagnant de l'argent, c'est la belle opération d'une banque danoise qui propose des emprunts avec un taux d'intérêt de… -0,5%.


La Jyske Bank a ajouté à son catalogue un prêt qui fera saliver d'envie tous les prétendants à un achat immobilier ! Relevé par Les Echos, cet emprunt sur 10 ans affiche un taux d'intérêt négatif de -0,5%. Autrement dit, l'emprunteur remboursera moins qu'il a emprunté… En réalité, ce ne sera pas totalement le cas puisque le client devra tout de même régler les frais d'établissement du contrat. Néanmoins, en théorie, avec un tel taux le prêt permet de gagner de l'argent ! Un emprunt d'un million d'euros revient donc à rembourser 995 000 euros seulement.

Au Danemark, ce type de prêts immobiliers est inédit. Mais d'autres banques pourraient emboîter le pas de la Jyske Bank : plusieurs d'entre elles proposent déjà des emprunts à des taux d'intérêt très peu élevés. On peut ainsi trouver des crédits sur 30 ans à 0,5%, et même un prêt sur 20 ans à 0%. Ces taux sont rendus possibles par la politique monétaire très accommodante de la Banque centrale européenne, qui inonde les banques du vieux continent en argent frais. De plus, les taux d'intérêt de la BCE pourraient encore baisser dans les prochains mois…

En Europe, il est probable que de telles offres commencent à émerger. Mais ce ne sera pas le cas en France : le Code civil spécifie noir sur blanc que l'emprunteur doit restituer l'intégralité du capital emprunté. Néanmoins, avec les taux actuels, les prétendants à l'achat immobilier peuvent bénéficier de taux d'intérêt sous le niveau de l'inflation…



Tags : immobilier


1.Posté par Piborat le 27/08/2019 11:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"Ces taux sont rendus possibles par la politique monétaire très accommodante de la Banque centrale européenne, qui inonde les banques du vieux continent en argent frais. "
Oserais-je vous faire remarquer que le Danemark a toujours sa propre monnaie et ne fait donc pas partie de la zone euro... C'est toujours mieux de se documenter avant d'écrire un article...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

OPA du fonds Searchlight sur Latécoère : un nouveau scandale Alstom ?

Frédérique Picard :"j’ai décidé de répertorier les leviers spécifiques qui permettent aux femmes d’oser"

Jean-Louis Scaringella, les taux d’intérêt négatifs ou : « l’euthanasie des rentiers »

La Saga des Audacieux

Pouquoi les ambitions protectionnistes chinoises et américaines frappent la France et l'Europe

Frédéric Verdavaine (Nexity) : « Nous sommes au croisement de nombreux enjeux de société structurants pour l’avenir »

​« L’Etat ne peut pas se transformer en « père fouettard » et réguler avec des mesures très restrictives les acteurs innovants de l’économie collaborative »

"Les collectivités territoriales sont nos partenaires privilégiés." Carmen Munoz, Directrice Générale de Citelum












Rss
Twitter
Facebook