Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Taux de crédit immobilier : petite lueur d'espoir pour les emprunteurs





Le 5 Janvier 2024, par La rédaction

Après une période de forte hausse, les taux de crédit immobilier se stabilisent en ce début d'année 2024, offrant un certain soulagement aux emprunteurs. Cette tendance, observée par divers courtiers, laisse entrevoir une concurrence accrue entre les banques, bénéfique pour les meilleurs profils d'emprunteurs.


Le taux de crédit immobilier enfin stabilisé

La situation des taux de crédit immobilier, qui a connu une augmentation significative depuis début 2022, semble s'apaiser en janvier 2024. D'après VousFinancer, les taux se stabilisent autour de 4,20% pour les prêts de 20 ans, une première depuis le début de 2021. Ce phénomène est accompagné par une concurrence renouvelée entre les banques, qui commencent à proposer des taux plus attractifs, bien que toujours relativement élevés. Julie Bachet, directrice générale de VousFinancer, souligne que cette concurrence favorise une légère baisse des taux, notamment pour les meilleurs profils, avec des réductions allant de 0,15 à 0,4 point.

La stabilisation des taux s'accompagne d'une nouvelle stratégie des banques consistant à offrir des réductions supplémentaires, basées sur les revenus des emprunteurs. Ces bonifications, pouvant atteindre jusqu'à 0,20 point, permettent aux meilleurs profils d'espérer des taux avantageux, comme le souligne Sandrine Allonier, porte-parole de VousFinancer. Les banques semblent ainsi utiliser ces offres pour fidéliser leur clientèle et les attirer vers d'autres produits financiers.

Perspectives favorables pour les emprunteurs

Julie Bachet note qu'il est encore prématuré de parler d'une baisse généralisée, mais reconnaît que la tendance actuelle est encourageante. Les taux varient néanmoins sensiblement entre les établissements, avec des offres plus attractives émergeant progressivement.

La sélectivité des banques reste un facteur clé, comme l'indique Emprunt Direct dans son communiqué. Bien que les meilleures offres soient réservées aux dossiers les plus solides, même si les profils moyens bénéficient d'une certaine réduction, quoique modeste. Cette différenciation souligne l'importance pour les emprunteurs de bien négocier et de comparer les offres pour bénéficier des meilleures conditions possibles.

Selon les courtiers, la tendance devrait rester stable dans les semaines à venir, sans baisse significative à court terme. Bien que les taux de crédit immobilier restent élevés, la stabilisation observée en ce début d'année 2024 offre un répit bienvenu aux emprunteurs. La concurrence accrue entre les banques et les offres personnalisées pour les meilleurs profils sont des signes positifs pour ceux qui envisagent d'acquérir un bien immobilier. 



Tags : immobilier

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "L’environnement est un sujet humanitaire quand on parle d’accès à l’eau" (2/2)

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence" (1/2)

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"













Rss
Twitter
Facebook