Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Taxation du numérique : l’OCDE se met d’accord sur une feuille de route





Le 3 Juin 2019, par François Lapierre

C’est d’ici la fin de l’année prochaine que l’OCDE pourrait s’accorder sur la mise en place d’une taxation des grandes entreprises du numérique et d’internet.


Après avoir tergiversé pendant des années tandis que les mastodontes du numérique tiraient les ficelles de l’optimisation fiscale à leur profit, les pays membres de l’OCDE ont fini par s’entendre sur une « feuille de route ». Une réunion qui s’est tenue fin mai a permis aux 129 pays de l’organisation d’approuver un texte visant à résoudre les « défis fiscaux soulevés par la numérisation de l’économie ». La balle est désormais dans le camp du G20 Finances, qui regroupera les ministres de l’Économie et des Finances des 20 plus grands pays les 8 et 9 juin au Japon. Les principales économies devront donner leur aval sur une piste commune qui mènera vers un accord mondial, d’ici la fin de l’année 2020.

Pascal Saint-Amans, directeur du Centre de politique et d'administration fiscales de l'OCDE, a décliné auprès de l’AFP les trois approches. La première, portée par le Royaume-Uni, vise à ne taxer que les entreprises « hautement numérisées » à l’instar de Google, Facebook, Airbnb ou encore Uber. La seconde est américaine, avec un projet beaucoup plus large puisque la taxe porterait sur les entreprises qui distribuent des produits dans d’autres pays. Enfin, la proposition indienne vise plus spécifiquement le numérique et la vente à distance.

Pour Pascal Saint-Amans, « il va falloir unifier ces approches avant la fin de l'année afin de les réduire à une seule ». Bruno Le Maire, le ministre français de l’Économie, se félicite de cette feuille de route qui signifie qu’il y a désormais un consensus international qui reconnait que les règles fiscales ne sont « plus adaptées aux enjeux du XXIe siècle ».



Tags : gafa

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »










Rss
Twitter
Facebook