Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Taxe aéroports : le prix du billet pourrait augmenter, prévient ADP





Le 27 Octobre 2023, par Aurélien Delacroix

Le PDG du groupe Aéroports de Paris (ADP), Augustin de Romanet, a annoncé que la nouvelle taxe proposée par le gouvernement pour financer le développement du réseau ferroviaire serait partiellement répercutée sur les billets d'avion. Cette mesure, si elle est adoptée, pourrait coûter jusqu'à 120 millions d'euros par an au groupe ADP.


Un impact direct sur les voyageurs

Interrogé sur France Inter, Augustin de Romanet a précisé que cette nouvelle taxe entraînerait une augmentation des prix des billets d'avion « de l'ordre de 1,50 euro par passager ». La taxe, qui fait partie du projet de loi de finances, vise à collecter des fonds pour le développement du réseau ferroviaire français. Bien que la proposition de loi soit toujours en cours de discussion au Parlement, les implications pour les consommateurs pourraient être significatives si elle est votée.

La nouvelle taxe pourrait également avoir un impact économique important sur le groupe ADP. Selon Romanet, le coût annuel de cette mesure serait d'environ « 120 millions d’euros par an », un montant non négligeable au vu d'un bénéfice annuel d'environ « 500 millions d'euros l'an dernier ». Le PDG a également indiqué être prêt à « défendre les intérêts de tous les actionnaires » d'ADP et n'a pas exclu la possibilité d'engager des poursuites judiciaires contre l'État.

Des conséquences financières et juridiques pour le groupe ADP

Le groupe ADP, membre de l'Union des aéroports français, menace en effet d'attaquer en justice cette mesure gouvernementale pour empêcher sa mise en œuvre. Le PDG d'ADP a déclaré que « tout dépend de la loi qui sera votée et des analyses juridiques qui me seront produites par mes collaborateurs ». Selon lui, le dialogue entre ADP et l'État doit rester un « dialogue d'entreprise à actionnaire », et il a affirmé avoir déjà communiqué au gouvernement les « analyses juridiques » relatives à cette taxe.

Si cette nouvelle taxe est adoptée, les conséquences pourraient être multiples : augmentation du coût des voyages aériens pour les consommateurs et impact financier significatif pour les grands acteurs aéroportuaires comme le groupe ADP. Le processus législatif est toujours en cours, et beaucoup reste à décider avant que les effets réels de cette taxe ne puissent être pleinement mesurés.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "L’environnement est un sujet humanitaire quand on parle d’accès à l’eau" (2/2)

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence" (1/2)

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"













Rss
Twitter
Facebook