Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Taxe poids lourds : les routiers menacent d'une grève reconductible





Le 7 Octobre 2014, par

La France n'est plus à une grève près. Cette fois, ce sont les poids lourds qui risquent de paralyser une partie des routes de l'Hexagone : un mouvement débutera le 17 octobre, qui réclame le retrait de la nouvelle version de l'écotaxe.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
L'écotaxe première génération a fait long feu sous les coups de boutoir des « bonnets rouges » bretons, une coalition de petits patrons. Malheureusement pour le gouvernement, ce dernier en attendait des revenus, c'est pourquoi il a créé dans la foulée une nouvelle taxe, destinée aux poids lourds, afin de compenser le manque à gagner.
 
Le péage de transit poids lourds, réduite à 4 000 kilomètres au lieu des 15 000 de l'écotaxe initiale, est comme on l'image fortement contestée par les chauffeurs routiers. Ces derniers ont peu apprécié l'entourloupe des autorités, même si l'écotaxe part d'un bon sentiment. C'est pourquoi les poids lourds entament une « grève reconductible » à partir du 17 octobre.
 
Et pour faire reculer le gouvernement, rien de plus simple : il suffit de bloquer les routes. Au risque, hélas, de prendre les voyageurs et les conducteurs particuliers en otage. L'OTRE, Organisation des transporteurs routiers européens, a lancé l'ultimatum et si on lit entre les lignes, on peut comprendre que cette organisation promet l'enfer sur les routes si cette taxe devait être mise en musique. Le gouvernement a jusqu'au 15 octobre pour reculer sur la question.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »










Rss
Twitter
Facebook