Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Taxis : des mesures fortes contre les VTC





Le 26 Juin 2015, par

Au terme d’une journée de guérilla urbaine inédite, le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve a pris des décisions fortes contre Uber et son service UberPop dont ne veulent plus entendre parler les taxis. Seul problème pour les autorités : c’est à la justice d’en décider.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
Les quelques 2 800 taxis qui ont violemment manifesté ce jeudi 25 juin ont pu constater à quel point les autorités sont de leur côté. Reçus hier soir par le ministère de l’Intérieur, ils ont eu confirmation que le gouvernement voulait la peau d’UberPop. Bernard Cazeneuve a annoncé une mesure d’interdiction du service qui permet à tout un chacun de s’improviser conducteur de personnes.

« UberPop est un service illégal, il doit être fermé », a martelé Bernard Cazeneuve, tout en dressant le bilan de la journée d’émeutes qui a notamment secoué Paris : dix interpellations, sept policiers blessés, 70 véhicules dégradés. Les voitures UberPop prises en flagrant délit seront « systématiquement saisies ». Les comités opérationnels départementaux antifraude se réuniront lundi afin de mettre en place « toutes les mesures permettant de réprimer l’exercice illégal de la profession de taxi. Le gouvernement ne sera jamais résolu à la loi de la jungle ».

Le préfet de police de Paris a de son côté signé un arrêté interdisant trois services du même genre : UberPop donc, ainsi que Heetch et Dump. Des menaces que le directeur général d’Uber en France qui ne « changent rien » : UberPop va poursuivre son activité en attendant que la justice rende son verdict. Et le temps judiciaire est plus long que ce qu’aimeraient les taxis.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : taxi

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »









Rss
Twitter
Facebook