Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Taxis vs VTC : le Conseil constitutionnel va trancher sur les avantages des chauffeurs de tourisme





Le 24 Juillet 2014, par

Saisi mercredi par le Conseil d’Etat, le Conseil constitutionnel devrait se prononcer jeudi 24 juillet pour dire si le code de tourisme place les taxis et les VTC, ces véhicules de tourisme avec chauffeur, sur le même pied d’égalité.


@Shutter
@Shutter

La lutte n’en finit pas entre les deux professions. Le Conseil constitutionnel va devoir se prononcer jeudi 24 juillet pour dire si le code de tourisme en vigueur en France place les taxis traditionnels et les VTC sur le même pied d’égalité du point de vue de la concurrence. Le résultat d’une procédure engagée devant la plus haute juridiction administrative par CGT-Taxis.

 

Le syndicat avait saisi le Conseil d’Etat pour faire annuler le décret du 27 décembre 2013, qui fixait à quinze minutes le délai minimum entre la réservation d’un VTC et la prise en charge du client. Un délai jugé insuffisant pour les taxis qui font poids pour tenter de contrer une profession naissante, et bien plus libérale dans l’esprit.

 

Le décret autorisait également les VTC à stationner près des grands hôtels et des salons professionnels, encore une chose que les taxis n’ont pas supporté. Le syndicat CGT-Taxis a donc soumis au Conseil d’Etat une question prioritaire de constitutionnalité (QPC) portant sur quatre articles du code du tourisme, décrivant le fonctionnement des VTC. Des articles introduits dans le code du tourisme en 2009, ouvrant la profession de transport individuel à d’autres métiers que celui de taxi. Une QPC qui se retrouve aujourd’hui devant le Conseil constitutionnel.

 

Dans un autre temps, les taxis lèvent également le poing en s’insurgent contre le vote de la proposition de loi PS sur le fonctionnement des VTC et des taxis, qui inclue notamment l’obligation pour un VTC de retourner au siège de sa société après chaque course. Une disposition qui mettrait à mal leur profession, d’après eux. Le conflit continue.



Jean-Baptiste Le Roux
Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame, en charge du... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare

La France doit consacrer l’importance stratégique d’une filière de l’hygiène

Sacha Lazimi (Yubo) : « En termes de communauté, nous sommes la première application sociale 100 % made in France »

Relance économique : de la nécessité d’intégrer la sécurisation des échanges inter-entreprises

Le chômage américain baisse… si vous excluez les CDD

TwentyTwo Real Estate: "agilité et rigueur face au risque" (Daniel Rigny)













Rss
Twitter
Facebook