Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Télécoms : de grandes entreprises chinoises interdites aux États-Unis





Le 28 Novembre 2022, par La rédaction

Les équipements et services télécom de Huawei, de ZTE, et d'une demi-douzaine de groupes chinois sont désormais interdits aux États-Unis, a annoncé la FCC, le régulateur américain du secteur des télécoms.


Les États-Unis craignent pour leur sécurité nationale

Joe Biden et Donald Trump ne peuvent pas être plus différents dans leur personnalité et leur politique, néanmoins ils ont un point en commun : tous deux ont une ligne très ferme concernant les équipementiers de télécommunication chinois. La FCC, le régulateur des télécoms américain, a en effet publié un décret qui barre la route d'une demi-douzaine d'entreprises chinoises du secteur qui ne pourront plus mettre en vente de nouveaux produits aux États-Unis.

Ces entreprises ne pourront plus obtenir d'autorisation de mise sur le marché, ce qui leur interdit toute activité sur le sol américain. Huawei et ZTE sont les noms les plus connus, ce sont des constructeurs de produits électroniques (smartphones notamment), mais aussi d'équipements réseau pour la 5G dans le cas de Huawei. Ce décret touche également Dahua et Hikvision, qui commercialisent des équipements de vidéosurveillance, ainsi qu'Hytera qui fait dans l'équipement radio.

Les télécoms chinois persona non grata

La FCC précise toutefois que les produits déjà en vente le resteront pour le moment, même si la commission prévoit de réexaminer les autorisations déjà données. Ces règles nouvelles représentent « une part importante des actions mises en place afin de protéger le peuple américain contre des menaces à la sécurité nationale impliquant des équipements télécoms », a déclaré la présidente de l'institution, Jessica Rosenworcel.

Poursuivant l'impulsion donnée par l'administration Trump, la FCC avait placé en mars 2021 ces cinq entreprises sur la liste noire des entreprises qui représentent un risque « inacceptable » pour la sécurité nationale américaine. Les sociétés visées risquent de disparaitre corps et biens aux États-Unis, ce qui était déjà le cas de plusieurs d'entre elles : Huawei n'y vend plus de smartphones depuis longtemps.



Tags : télécoms

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook