Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Télétravail : chère pièce en plus





Le 1 Octobre 2021, par La rédaction

Le télétravail a connu une envolée aussi inattendue que remarquable en raison de la pandémie et des confinements. Mais pour pouvoir travailler sereinement à domicile, encore faut-il une habitation adaptée et si possible, une pièce dédiée. Et cela peut coûter cher !


Une pièce pour télétravailler

La crise sanitaire a remis le télétravail sous les projecteurs. Le gouvernement a fortement promu, voire exigé, les entreprises à mettre en œuvre des dispositifs de travail à domicile pour leurs salariés pendant les périodes de confinement. Si le retour au bureau en présentiel est une réalité, bon nombre d'employés ont choisi, avec l'assentiment de leurs employeurs, de continuer à travailler à la maison. Mais cela implique d'avoir une place, voire une pièce, dédiée à cette activité chez soi.

42% des Français rêvent d'une résidence principale plus spacieuse ou avec une pièce supplémentaire, relève une étude de MeilleursAgents. La moitié des personnes interrogées comptant travailler à distance veulent davantage d'espace, contre 40% pour les autres répondants. Une pièce en plus pour travailler, un rêve parfois inaccessible selon la ville où l'on habite.

Paris au plus cher

C'est le cas à Paris bien sûr : pour passer d'un T1 (26 mètres carrés) à un T2 (45 m²), il en coûte 167.216 euros de plus ! Pour avoir un T3 (65 m²) après un T2, le coût supplémentaire s'établit à 241.084 euros. Et il est de 316.874 euros pour passer d'un T3 à un T4 (82 m²). Il faut aller à Montpellier pour bénéficier des prix les plus cléments : +50.074 euros pour passer d'un T1 à un T2, +44.607 euros pour passer d'un T2 à un T3, et 30.959 euros pour passer d'un T3 à un T4.

La moyenne nationale, en excluant Paris, est de 62.660 euros pour passer à un T2, 55.819 euros pour passer à un T3, et 38.741 euros pour passer à un T4. L'étude indique que passer d'un T1 à un T2 représente un effort financier plus important en raison des prix du mètre carré plus élevé pour les petites surfaces (bien que ce soit l'inverse à Paris). 




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook