Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Télétravail : fin des règles strictes le 1er septembre 2021





Le 30 Août 2021, par Paolo Garoscio

La rentrée 2021 va-t-elle se faire en présentiel pour les salariés français, malgré la volonté de ces derniers de faire du télétravail et le variant Delta du Sars-CoV-2 qui continue de contaminer des dizaines de milliers de personnes par jour en Hexagone ? Le gouvernement, en tout cas, n’y voit aucun inconvénient.


Le télétravail obligatoire : symbole de la pandémie de Covid-19

Pixabay/Free-photos
Pixabay/Free-photos
Le télétravail, durant la crise de la Covid-19, est devenu une forme de protection tout en permettant à certaines catégories de salariés de continuer de travailler malgré les confinements et le risque de contamination. À la fin du printemps 2021, le 9 juin très précisément, le gouvernement avait toutefois allégé le dispositif laissant un peu de libertés aux entreprises.

Car jusque-là, le télétravail était obligatoire le plus possible. Mais début juin 2021, la pandémie semblait faiblir, ce qui laissait penser qu’elle commençait à se terminer. Le variant Delta aura toutefois annihilé cet espoir, causant une quatrième vague pandémique. C’est désormais sur la vaccination que le gouvernement compte, alors que 77% des 18 ans et plus disposent d’un schéma vaccinal complet.

Les entreprises pourront faire comme elles veulent

Invitée lundi 30 août 2021 sur BFMTV, Élisabeth Borne, ministre du Travail, a donné une bonne nouvelle aux entreprises et aux salariés : la fin du télétravail obligatoire. Alors que depuis le 9 juin 2021 le télétravail était encore obligatoire quelques jours par semaine, il n’y aura plus de « nombre de jour minimal » de travail en distanciel dès le 1er septembre 2021.

Élisabeth Borne et le gouvernement comptent ainsi répondre aux attentes des entreprises qui, selon la ministre, voulaient «  toutes qu’on redonne la main aux entreprises pour fixer les règles en matière de télétravail, qu’on n’ait plus un nombre de jours minimal ».

Bien évidemment, cela n’exclut pas les salariés concernés de se soumettre à l’obligation de Pass sanitaire le cas échéant.





1.Posté par anita le 10/09/2021 17:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Environ le tiers des télétravailleurs déclare que le télétravail a eu des impacts négatifs sur leur santé physique et mentale ! L’insatisfaction domine donc pour certains salariés qui souhaitent abandonner cette pratique du télétravail : Le télétravail nécessite une préparation et un accompagnement pour être une réussite. Dans les épisodes de confinement, pour beaucoup, ce n'est pas à proprement parler de télétravail dont il s’agit, mais de travail à domicile en mode dégradé ! En effet, il faut prendre en compte l’inadaptation du matériel de télétravail ou du bureau à domicile qui peut engendrer des risques physiques (musculosquelettiques, visuels, électriques...) liés à leur mauvaise ergonomie ou à une installation défectueuse et les risques psychologiques sont aussi très importants : perte des limites entre vie professionnelle et privée, affaiblissement des relations interpersonnelles ... L’absence de conciliation vie au travail / vie privée et l’absence d’intégration à l’entreprise sont possiblement porteuses de mal-être au télétravail. Les femmes, devant arbitrer entre vie professionnelle et familiale, sont tout particulièrement concernées : https://www.officiel-prevention.com/dossier/protections-collectives-organisation-ergonomie/psychologie-du-travail/la-prevention-du-mal-etre-au-teletravail

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook