Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Tesla : le gendarme américain de la Bourse contraint Elon Musk à renoncer à son poste de président





Le 30 Septembre 2018, par

Elon Musk a décidé de lâcher du lest. Le patron de Tesla, le constructeur automobile américain, renonce à son poste de président du groupe. Il en reste cependant le PDG.


Le bouillonnant entrepreneur qui a permis à Tesla de devenir un des leaders du secteur de l'automobile électrique, s'est entendu avec la SEC, le « gendarme » de la Bourse américaine. Elon Musk abandonnera son poste de président du conseil d'administration de l'entreprise dans les 45 jours, et il ne pourra plus prétendre à retrouver ce poste dans les trois prochaines années. Il demeure le directeur général du groupe, et il conserve une place au conseil d'administration.

L'entente conclue avec la SEC implique aussi le paiement d'une amende de 20 millions de dollars, la nomination de deux administrateurs indépendants supplémentaires, et un conseil va être mis en place pour contrôler la communication d'Elon Musk. Car le problème vient de là : le patron de Tesla partage volontiers ses états d'âme et ses observations sur Twitter, et c'est précisément un tweet qui lui a valu tous ces problèmes. Début août, il annonçait sa volonté de sortir Tesla de la cote boursière, en précisant avoir trouvé le financement (la société est valorisée à hauteur de 70 milliards de dollars).

Cette communication intempestive a permis au titre de rebondir fortement en Bourse, attirant l'attention de la SEC qui a ouvert une enquête. Il s'est trouvé qu'Elon Musk était allé un peu trop vite en besogne et qu'aucun financement n'avait été assuré pour l'opération de retrait de la Bourse. Cette semaine, le régulateur portait plainte contre Elon Musk, accusé de fraude et de tromperie, une poursuite désormais enterrée.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : tesla

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art market



Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"








Opinion

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !
Depuis des années, nous entendons parler de la fin du monde. Les gaz à effet de serre produits par les pays industriels aboutiraient à terme à la disparition de la vie sur terre. Il faudrait donc changer de mode de vie pour sauver la planète. On nous le répète à longueur de journée. Entre vivre et conduire, on choisit vite.

Jacques Debonsens











Rss
Twitter
Facebook