Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Tesla va réduire ses effectifs de 7%





Le 22 Janvier 2019, par

Tesla n’a « pas le choix », selon son directeur général Elon Musk : le constructeur automobile doit se séparer de 7% de ses effectifs. Des suppressions « nécessaires » pour faire face à la production de la Model 3…


La Model 3 revêt une importance stratégique pour Tesla. Le véhicule doit en effet rapprocher le constructeur automobile du grand public, avec un véhicule électrique « abordable » : l’objectif est proposer un premier modèle à 35 000 dollars, mais pour le moment seules des versions plus chères sont commercialisées, afin d’atteindre un volume critique de ventes. Ce n’est qu’en y parvenant que Tesla pourra réaliser des économies d’échelle et baisser le prix de la berline. On en est loin, et la priorité du moment est précisément d’accélérer la cadence de production. C’est la raison pour laquelle Elon Musk a annoncé la suppression de 7% des effectifs du groupe.

Dans le courrier envoyé à ses employés et disponible sur site web de Tesla, le fantasque patron de l’entreprise explique que le constructeur doit procéder à des réductions d’effectifs tout en augmentant la cadence de production de la Model 3 ; il faut également apporter « de nombreuses améliorations » dans la chaîne de fabrication durant les prochains mois. Il ne précise pas le nombre exact d’employés qui devront faire leurs valises…

La Model 3 est déjà commercialisé aux États-Unis. En ce début d’année, c’est l’Europe qui est servie avec les premières livraisons prévues pour le mois de février. Depuis le lancement des commandes, plus de 14 000 réservations auraient été validées (dont un peu plus de 1 000 pour la France). Un succès en devenir donc, mais il faut que la production suive pour satisfaire la demande.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : tesla

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook