Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Tesla vend des voitures, sans générer de profits





Le 2 Juillet 2015, par

Les véhicules électriques de Tesla sont de plus en plus populaires. Le constructeur automobile engrange en effet les nouveaux clients, vendant ses voitures à tour de bras. Il ne lui reste plus qu’à être profitable…


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
Au second trimestre, Tesla a vendu 11 507 véhicules : cela représente une hausse de 52%. C’est d’autant plus remarquable que le constructeur n’a qu’un seul modèle à son catalogue, une berline, proposée à partir de 80 000 euros en France ! Tesla va d’ailleurs mettre les bouchées doubles d’ici la rentrée, puisqu’il prépare activement la production d’un second modèle, un SUV.

Elon Musk, le charismatique créateur et patron de Tesla, a fixé à son entreprise un objectif : atteindre, et dépasser si possible, les 55 000 unités cette année. Un but réalisable, puisqu’arrivé au milieu de l’année, le compteur de la société était à 21 552 voitures vendues. Le chiffre d’affaires de Tesla a été de 940 millions de dollars au deuxième trimestre, mais malgré ces bons chiffres, l’entreprise ne génère aucun profit — pire, elle en perd même, puisqu’elle enregistre une perte de 154 millions.

Malgré une situation de prime abord confortable, Tesla va faire face à une concurrence sérieuse. Plusieurs constructeurs allemands dont BMW et Audi ont en préparation leurs premiers véhicules tout-électriques qui s’adressent à la même cible de clientèle que le fabricant californien.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : tesla

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook