Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Tesla veut lancer ses robots-taxis sur les routes dès l’année prochaine





Le 23 Avril 2019, par François Lapierre

L’automobile complètement autonome est plus proche qu’on ne le croit, selon Elon Musk le patron de Tesla. Le constructeur américain a présenté ce lundi les grandes lignes de son projet dans ce domaine.


D’ici le début de l’année prochaine, les propriétaires des voitures Tesla n’auront même plus à toucher le volant pour se faire conduire. C’est du moins la promesse faite par Elon Musk durant cet événement visant surtout à démontrer l’avance prise par l’entreprise par rapport à la concurrence. Même si à l’heure actuelle, la conduite autonome des voitures Tesla est limitée, elle n’atteint pas le niveau 4 en la matière (un humain est présent pour prendre la main dès que nécessaire). L’autonomie totale, c’est à dire le niveau 5, signifie qu’aucun conducteur humain n’est nécessaire. 

Le bouillonnant patron de Tesla l’affirme : d’ici l’année prochaine, le niveau 5 sera atteint. Cela permettra même aux possesseurs de véhicules Tesla de proposer les services de leur voiture à des tiers : le constructeur va mettre en place un service de « robots-taxis » qui, à l’instar d’Uber, permettra de réserver une voiture pour une course. Sauf que cette dernière sera une Tesla et qu’il n’y aura pas de conducteur à l’intérieur ! Pour le propriétaire du véhicule, l’utilité (et la rentabilité) de cette dernière va être « multipliée par cinq », assure Elon Musk. 

Pour profiter de ce service et des capacités de conduite autonome, il faudra cependant posséder un véhicule doté d’un nouvel ordinateur, dont la puce a été développée en interne. Plus important encore, Tesla devra contourner un autre obstacle de taille, celui de la législation. Plusieurs tests de voitures complètement autonomes à réserver sont en cours aux États-Unis, que ce soit chez Waymo (une division Alphabet, la maison-mère de Google), Uber ou encore Lyft.



Tags : tesla

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​« L’Etat ne peut pas se transformer en « père fouettard » et réguler avec des mesures très restrictives les acteurs innovants de l’économie collaborative »

"Les collectivités territoriales sont nos partenaires privilégiés." Carmen Munoz, Directrice Générale de Citelum

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?










Rss
Twitter
Facebook