Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Tesla veut lancer ses robots-taxis sur les routes dès l’année prochaine





Le 23 Avril 2019, par François Lapierre

L’automobile complètement autonome est plus proche qu’on ne le croit, selon Elon Musk le patron de Tesla. Le constructeur américain a présenté ce lundi les grandes lignes de son projet dans ce domaine.


D’ici le début de l’année prochaine, les propriétaires des voitures Tesla n’auront même plus à toucher le volant pour se faire conduire. C’est du moins la promesse faite par Elon Musk durant cet événement visant surtout à démontrer l’avance prise par l’entreprise par rapport à la concurrence. Même si à l’heure actuelle, la conduite autonome des voitures Tesla est limitée, elle n’atteint pas le niveau 4 en la matière (un humain est présent pour prendre la main dès que nécessaire). L’autonomie totale, c’est à dire le niveau 5, signifie qu’aucun conducteur humain n’est nécessaire. 

Le bouillonnant patron de Tesla l’affirme : d’ici l’année prochaine, le niveau 5 sera atteint. Cela permettra même aux possesseurs de véhicules Tesla de proposer les services de leur voiture à des tiers : le constructeur va mettre en place un service de « robots-taxis » qui, à l’instar d’Uber, permettra de réserver une voiture pour une course. Sauf que cette dernière sera une Tesla et qu’il n’y aura pas de conducteur à l’intérieur ! Pour le propriétaire du véhicule, l’utilité (et la rentabilité) de cette dernière va être « multipliée par cinq », assure Elon Musk. 

Pour profiter de ce service et des capacités de conduite autonome, il faudra cependant posséder un véhicule doté d’un nouvel ordinateur, dont la puce a été développée en interne. Plus important encore, Tesla devra contourner un autre obstacle de taille, celui de la législation. Plusieurs tests de voitures complètement autonomes à réserver sont en cours aux États-Unis, que ce soit chez Waymo (une division Alphabet, la maison-mère de Google), Uber ou encore Lyft.



Tags : tesla

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur



Les entretiens du JDE

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »

« Accueillir c’est protéger ! » par Frédéric Giqueaux

Karine Schrenzel, PDG des 3 Suisses : « L’envie d’entreprendre est un sentiment que j’ai toujours porté en moi »










Rss
Twitter
Facebook