Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Thales fait une contre-offre sur Gemalto





Le 17 Décembre 2017, par Olivier Sancerre

Gemalto est au cœur d'une véritable bataille entre prétendants. Après l'offre de 4,3 milliards d'euros de la SSI d'Atos, c'est au tour de Thales de rentrer dans la danse avec une contre-offre plus élevée.


L'équipementier Thales a mis sur la table, ce dimanche 17 décembre, une offre de 4,8 milliards d'euros pour acheter Gemalto. Mieux, le groupe s'engage aussi à en reprendre la dette, ce qui porte l'offre à 5,6 milliards… Le prix par action que Thales est prêt se monte à 51 euros, contre 46 euros pour Atos. Cette proposition a obtenu l'aval du conseil d'administration de Gemalto, tout en laissant la porte ouverte à une éventuelle surenchère de la part d'Atos.

Du point de vie industriel, ce rapprochement a du sens : en intégrant les activités de Gemalto dans les siennes propres, Thales aurait la possibilité de jouer dans la cour des grands groupes spécialistes de la sécurité numérique. Gemalto deviendra le pôle mondial de Thales pour la sécurité numérique, un marché en pleine croissance et qui pèse déjà 3,5 milliards d'euros de chiffre d'affaires pour Gemalto.

En revanche, le pôle historique de Gemalto, à savoir les cartes à puce, n'est pas spécifiquement mentionné dans le communiqué de Thales. Et le groupe n'a rien dit concernant ce sujet. Thales entend boucler l'opération au second semestre de l'année prochaine. Du côté des autorités, on voit d'un bon œil ce rapprochement. L'État, actionnaire majoritaire de Thales (26%) et acteur important dans le capital de Gemalto (8,3% du capital via Bpifrance), veut avant tout préserver l'emploi : c'est la promesse de Thales dans les activités françaises de Gemalto, au moins jusqu'à la fin 2019.



Tags : gemalto

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Le MoHo : un collectif pour changer le monde !

Couvre-feu : « leur » monde à l’envers

L’intégration des étrangers de France : du mythe à la réalité.

La fin du franc CFA : un livre qui bouscule les idées reçues.

C’est pire qu’un crime, c’est une faute

J’ai deux amours…

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"













Rss
Twitter
Facebook