Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

The Independent bascule au tout numérique





Le 15 Février 2016, par

La presse continue de s’adapter à la nouvelle donne du numérique. Le grand perdant est le papier. Au Royaume-Uni, The Indepedent a décidé de cesser de paraître sur son support traditionnel.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
C’est à partir du 26 mars que le quotidien anglais va arrêter d’être imprimé. « L’industrie de la presse est en mutation et ce changement est amorcé par les lecteurs. Ils nous montrent que l’avenir est au numérique », a déclaré le propriétaire Evgeny Lebedev. Il faut dire que les chiffres ne sont pas brillants pour le journal.

The Independent ne se vend qu’à 60 000 exemplaires chaque jour, bien loin derrière des tabloïds aussi populaires que le Sun ou le Daily Mail. Pire encore, les autres titres de la presse classique (le Guardian, le Times) sont eux aussi bien mieux distribués.

Le quotidien passe donc au tout numérique, en espérant que les lecteurs suivent le mouvement. The Independent va également se séparer de l’activité « i », le journal allégé, qui échoit au groupe Johnston Press. Ce dernier devra aussi accueillir un nombre « significatif » des employés du quotidien.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : presse

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook