Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Total : des investissements remis en cause par les blocages des raffineries





Le 24 Mai 2016, par

Malgré les assurances du gouvernement, qui a pourtant revu le dispositif des heures supplémentaires de la loi travail en faveur des transporteurs routiers, cinq raffineries sont toujours bloquées. Ce qui provoque non seulement des pénuries ponctuelles, mais aussi la colère de Total.


Patrick Pouyanné, le PDG de Total, n’apprécie pas que ses raffineries soient ainsi bloquées par des transporteurs en colère contre la loi travail. Et c’est peu de le dire. En marge de l’assemblée générale des actionnaires du groupe, il a ainsi menacé de réviser « sérieusement » les investissements initialement prévus pour les installations françaises de l’entreprise.

Total avait l’intention de restructurer le secteur des raffineries en France, mais au vu de leur blocage total ou partiel suite au mouvement contre la loi El Khomri, Patrick Pouyanné estime que le pacte « qui lie à la fois nos employés et notre entreprise » est rompu. Par conséquent, « cela va nous conduire à réviser sérieusement les plans que nous avons d'investissements dans l'ensemble de ces sites en France ».

Les sites de Donges, en Loire-Atlantique, et de La Mède (Bouches-du-Rhône) ont ainsi bénéficié l’an dernier d’un investissement de 600 millions d’euros pour leur modernisation et leur reconversion. Pas question de supporter la « prise d’otage (…) de l’outil industriel », dénonce le PDG, « pour une cause qui est étrangère à l'entreprise ». Patrick Pouyanné veut maintenant tirer des leçons « sur ce qui se passe et réviser ces plans » d’investissements.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : total

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré

Les enjeux de la délégation de pouvoirs

Risque Amiante : le point sur les nouvelles obligations avec SET Environnement
















Rss
Twitter
Facebook