Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Tourisme : après les attentats, les mauvais chiffres





Le 10 Décembre 2015, par

Il fallait s'y attendre : les attentats qui ont frappé Paris le 13 novembre ont eu un impact sérieux sur le secteur de l'hôtellerie et du tourisme. D'après les professionnels du tourisme d'Ile-de-France, en novembre, la fréquentation accuse un recul de 27%.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
D'après cette enquête portant sur 450 professionnels du secteur, ils accusent « une diminution de l'ordre de 27% en termes de fréquentation et de 24% en termes de retombées économiques » pour le mois dernier. Toutes les clientèles sont touchées, la française comme l'internationale, et tout particulièrement les Italiens, les Brésiliens et les Japonais.

La COP21 a toutefois permis de limiter les dégâts, notamment dans les départements de Seine-Saint-Denis et dans le Val d'Oise. Mais le soufflé va retomber après la fin de la conférence internationale sur le climat, le 11 décembre : décembre et la fin de l'année ne sont pas particulièrement encourageants pour le secteur du tourisme francilien.

Le baromètre explique : « l’état des réservations est qualifié de moyen par 45% des professionnels, de mauvais voire très mauvais par 35% et de bon voire très bon par 20%. Ces prévisions sont malheureusement parmi les plus faibles depuis plusieurs années et démontrent que le secteur du tourisme francilien subit les conséquences des événements du 13 novembre ». 2016 devrait toutefois redémarrer sur de meilleures bases.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : tourisme

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré

Les enjeux de la délégation de pouvoirs

















Rss
Twitter
Facebook