Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Transition, un mot paisible pour endormir





Le 11 Janvier 2024, par Philippe Cahen

Une transition c’est passer d’un sujet à un autre, d’un état à un autre.
Nous sommes dans un temps de transition. Comme dans toute transition, l’état de transition est transitoire, voué à disparaitre, le sujet passé entre dans l’« histoire ». Vite ou lentement.


Image Flickr
Image Flickr
Nous aimerions des transitions apaisées. Ce n’est pas le cas. Les signaux faibles se multiplient pour nous alerter. Et la prospective se précipite pour éclairer nos erreurs.

La transition énergétique est symbolisée par les éoliennes et les panneaux solaires voués à disparaitre.

Ces énergies renouvelables intermittentes et insuffisantes face à l’augmentation de la demande de ces prochaines années (le tout électrique) vont être remplacées par une énergie renouvelable permanente et infinie : la géothermie. À quelques milliers de mètres sous terre (5 à 20 km), l’énergie est permanente de plusieurs centaines de degrés. Pour la capter, plusieurs techniques sont à l’étude et en test comme le gyrotron.

Comme en Chine avec des cimetières de voitures électriques neuves, mais dépassées, les cimetières d’éoliennes et de panneaux solaires vont libérer nos paysages.

La transition numérique est symbolisée par la puissance de calcul demandée par le Big Data et les dérivés de l’IA.

L’informatique quantique va bousculer la transition en cours dont l’Intelligence Artificielle est le symbole, par sa puissance de calcul surmultipliée par rapport à ce que considérons aujourd’hui comme très rapide. L’instabilité des qubits, leur « décohérence », pourrait être solutionnée d’ici peu, deux ans ou … quinze ans. Les cyberattaques pourraient devenir un mauvais souvenir par une meilleure cryptographie des systèmes.

Il restera à stocker l’information comme par exemple sur l’ADN de synthèse, encore un saut technologique dépendant de choix d’investissements, mais aussi de compétences.

Et la France découvre avec 30 ans de retard la transition commerciale.

En 14 ans après son apparition en France en 1989 (Lidl), le hard discount a pris 1 % de part de marché par an. Les hypermarchés ont mis plus de 20 ans pour diminuer leurs surfaces de vente d’au moins 14 %, pour aboutir à la déconfiture de l’enseigne Casino.

En 10 ans après son apparition en France, les ultra fast fashion (Primark, puis Shein, Temu), prennent 1 % de part de marché par an. Les enseignes de milieu de gamme s’effondrent (Pimkie, Gap, Camaïeu, DPAM, Naf Naf, …) après le soutien massif des années COVID.

Si Aristide Boucicaut a créé les grands magasins, la France a cru avoir créé le « commerce moderne » avec la « distribution » (concept franco-français) et les « hypermarchés » (concept franco-français imposé dans quelques pays latins).
Depuis une trentaine d’années, le commerce français a fait long feu hors des frontières, et aujourd’hui sur le territoire national, amplifié par la gourmandise de l’Etat et des bailleurs et par la méconnaissance du commerce par les villes. Au lancement du projet Grand Paris, (2008), le mot « commerce » était absent …

Transition démographique : nous vivons sur des certitudes du passé proche

Difficile de faire admettre que la démographie française passe d’en berne à négative. Le signal faible lisible depuis une dizaine d’années n’est compris que lorsqu’il devient un signal fort.

Admettre que le présent immédiat n’est déjà plus le passé proche demande un effort considérable. Pourtant par ces quatre exemples – énergie, numérique, commerce, démographie – c’est une évidence : les signaux faibles clignotent, le futur est autre.

La transition peut être lente ou brutale : la transition c’est de passer d’un état à l’autre. L’important est de ne pas se laisser surprendre.

Je repars en plongée.
 
Philippe Cahen
Prospectiviste
Dernier livre, juin 2023 : « Le chaos de la prospective et comment s’en sortir », éd. Kawa
 


France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "L’environnement est un sujet humanitaire quand on parle d’accès à l’eau" (2/2)

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence" (1/2)

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"













Rss
Twitter
Facebook