Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Transport par autocar : premier succès pour la loi Macron





Le 21 Septembre 2015, par

Avant le vote de la loi Macron sur l'activité et la croissance, il était très compliqué à un transporteur routier de faire rouler des cars entre deux villes françaises — la nouvelle loi leur permet désormais de créer autant de lignes qu'elles le souhaitent.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
Et cela démarre fort. Le ministre de l'Économie a fait le bilan de sa loi un peu plus d'un mois après son entrée en vigueur, et cela augure du meilleur. Emmanuel Macron s'est ainsi réjoui de voir que 75 villes étaient d'ores et déjà desservies, et une trentaine d'autres sont également prévues d'ici la fin de l'année. L'année prochaine, c'est un total de 200 villes qui pourraient être desservies.

Ces ouvertures de ligne profitent également à l'emploi. Ainsi, ce sont 700 emplois directs qui ont été créés : mine de rien, cela représente une moyenne de 20 embauches par jour. Des emplois indirects sont également prévus, explique-t-on au ministère. À terme, d'ici la fin de l'année prochaine, entre 2 000 à 3 000 postes auront été créés. Le secteur, de manière directe et indirecte, pourrait même générer jusqu'à 22 000 emplois, d'après France Stratégie.

Depuis le début du mois d'août, ce sont 250 000 passagers qui ont profité de ces nouvelles lignes. C'est déjà deux fois plus que sur l'ensemble de l'année 2014 ! Autant dire que l'ouverture à la concurrence porte très rapidement ses fruits, même s'il faudra attendre le premier bilan annuel pour savoir si le pli est pris.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : macron

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art market



Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"








Opinion

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !
Depuis des années, nous entendons parler de la fin du monde. Les gaz à effet de serre produits par les pays industriels aboutiraient à terme à la disparition de la vie sur terre. Il faudrait donc changer de mode de vie pour sauver la planète. On nous le répète à longueur de journée. Entre vivre et conduire, on choisit vite.

Jacques Debonsens











Rss
Twitter
Facebook