Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Transport routier : un accord entre les syndicats, le patronat et le gouvernement





Le 5 Octobre 2017, par Olivier Sancerre

Le gouvernement et les organisations syndicales et patronales du secteur routier ont voulu s'éviter un nouveau psychodrame. Après un mouvement social qui aurait pu aller plus loin, un accord tripartite a en effet été signé pour garantir leur rémunération aux chauffeurs routiers.


Au terme d'une négociation marathon qui s'est tenue ce mercredi 4 octobre, les syndicats, le patronat et le gouvernement ont signé un accord dans le secteur routier. Ce terrain d'entente garantit aux chauffeurs le maintien du 13e mois dans le transport interurbain de voyageurs, les frais de déplacement et les primes. Un accord qui n'allait pas de soi après les actions menées par les organisations syndicales ces derniers jours : opérations escargot, barrages filtrants, … Une grève prévue pour le 10 octobre aurait même pu mettre la CFDT et la CFTC aux côtés de la CGT et FO.

Cet accord est qualifié de « bénéfique pour les salariés », explique la CFTC, car il empêche le « dumping social dans les entreprises les moins vertueuses ». Une des dispositions de la réforme du code du travail fait primer les accords d'entreprises sur les accords de la branche professionnelle. Le secteur routier étant composé en majorité de petites et moyennes entreprises, les syndicats craignaient d'être privés d'une partie d'une partie de la rémunération des chauffeurs.

De son côté, le gouvernement se félicite de voir un accord émerger entre les partenaires sociaux. Muriel Pénicaud, la ministre du Travail, et son homologue aux Transports Elisabeth Borne saluent les différentes organisations qui sont accordées sur le fait « d'intégrer dans un nouvel accord de branche, pleinement compatible avec les ordonnances, l'ensemble des règles auxquelles les organisations syndicales comme patronales ont manifesté leur attachement ». Elles indiquent aussi que « le gouvernement s'engage à confirmer dans le code des transports les spécificités du transport routier en matière de frais de déplacement ».




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare

La France doit consacrer l’importance stratégique d’une filière de l’hygiène

Sacha Lazimi (Yubo) : « En termes de communauté, nous sommes la première application sociale 100 % made in France »

Relance économique : de la nécessité d’intégrer la sécurisation des échanges inter-entreprises

Le chômage américain baisse… si vous excluez les CDD

TwentyTwo Real Estate: "agilité et rigueur face au risque" (Daniel Rigny)













Rss
Twitter
Facebook