Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Transports en commun : les collectivités préparent les hausses des prix





Le 19 Septembre 2022, par Olivier Sancerre

Les prix des transports en commun vont certainement augmenter l'année prochaine. Les collectivités locales pourront difficilement faire autrement que d'appliquer la cause des prix de l'énergie.


Voyager va coûter plus cher

La Provence-Alpes-Côte d'Azur est en passe de devenir le symbole des collectivités où le prix des transports flambe. Le prix du billet va en effet passer de 1,50 à 2,30 euros ! Mais Renaud Muselier, le président de la région Sud-Provence-Alpes-Côte d'Azur, l'a assuré au micro de BFMTV : cette hausse significative n'a rien à voir avec la crise actuelle, elle est liée à une « offre de transports améliorée sur la totalité de la région ».

Peu importe les raisons finalement, puisque toutes les collectivités s'interrogent sur l'opportunité d'augmenter les prix des transports. En Île-de-France, le prix du pass Navigo pourrait ainsi coûter beaucoup plus cher : alors qu'il est fixé à 75 euros par mois actuellement, on parle d'un tarif à 100 euros. De quoi éponger en partie les quelque 950 millions d'euros qui manqueront à Île-de-France Mobilités en 2023, selon Europe 1.

Hausse à prévoir du pass Navigo

L'augmentation n'a cependant pas été décidée, elle dépendra des contributions de l'État, de la RATP, de la SNCF, ou encore des collectivités. Clément Beaune, le ministre des Transports, a toutefois prévenu au Parisien que l'État ne pourra pas tout absorber alors que la SNCF fait déjà face à une hausse de sa facture d'électricité qui pourrait se monter à 1,7 milliard d'euros l'année prochaine.

Ces augmentations des prix des transports en commun pourraient faire boule de neige dans d'autres villes et régions, comme à Bordeaux, Nantes, ou encore Lyon. En cause, l'inflation galopante alimentée par la guerre en Ukraine, et la hausse des cours de l'énergie.



Tags : transport

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook