Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Travail le dimanche : des députés de la majorité réclament davantage de souplesse





Le 19 Août 2018, par

Les Français sont-ils prêts à davantage d'ouverture de magasins le dimanche ? Une vingtaine de députés de La République en Marche en sont persuadés, et ils signent une tribune parue le Journal du Dimanche.


Celui qui était alors ministre de l'Économie a fait passer en 2015 la loi dite Macron, qui permet aux « zones touristiques internationales » d'ouvrir le dimanche et en soirée, jusqu'à minuit. Le tout sous réserve d'un accord avec les salariés. La vingtaine de députés de la majorité, dont Buon Tan de Paris et Benoît Potterie (Pas-de-Calais) réclament d'aller « plus loin » en donnant « plus de libertés aux commerces d'ouvrir ou non le dimanche, et ainsi redynamiser nos coeurs de ville ». 

Le travail dominical est un enjeu « sociétal », écrivent les signataires du texte, qui « correspond à l'aspiration des Français : être libre d'acheter, de se divertir, de travailler ou non le dimanche », assurent-ils. Les magasins de proximité sont durement concurrencés aujourd'hui par le commerce en ligne, accessible à toute heure du jour et de la nuit, sept jours sur sept. « L'attrait des Français pour l'e-commerce est également révélateur de notre aspiration à être libre de consommer », assurent les députés. D'où la nécessité, selon eux, d'en faire plus dans l'ouverture le dernier jour de la semaine.

De plus, Paris est opposée à de grandes capitales européennes qui ont bien compris « la nécessité d'ouvrir leurs magasins le dimanche pour attirer les touristes internationaux et soutenir l'activité ». Le Brexit offre une opportunité pour « rattraper notre retard ». Les députés signataires de la tribune voudraient voir leur préoccupation inscrite dans la loi Pacte portée par Bruno Le Maire, dont l'examen pourrait être reporté au-delà de la rentrée.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook