Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Travailleurs détachés : la menace de Manuel Valls





Le 4 Juillet 2016, par

La France se lance à l'assaut d'un dispositif européen qui fait polémique depuis des années. Manuel Valls exige une révision de la directive concernant les « travailleurs détachés », une pratique qui s'apparente à du dumping fiscal selon le Premier ministre.


Les travailleurs détachés, ce sont ces résidents d'un pays membre de l'Union européenne qui travaillent dans un autre pays. Ces employés bénéficient du salaire minimal ainsi que des congés payés du pays d'accueil ; les employeurs eux se contentent de régler les cotisations sociales qui ont cours dans le pays des salariés. Un système déséquilibré quand les travailleurs proviennent de pays où il existe de fortes disparités au niveau de ces cotisations.

L'exemple qui revient sans cesse, c'est celui du résident de Pologne venu en France pour travailler, qui « coûte » à son employeur 30% moins cher que son homologue français. « C’est une directive qui date de 1996. Le gouvernement français cherche aujourd’hui à convaincre - et beaucoup de pays sont d’accord avec lui - qu’il faut changer, qu’il doit y avoir une égalité de traitement, par le haut, pour lutter contre le dumping social, qu’on doit payer les cotisations sociales les plus élevées », a expliqué Manuel Valls sur TF1.

La France menace tout simplement de ne plus appliquer cette directive européenne. Une menace qui sera sans doute entendue à Bruxelles, car le débat sur les travailleurs détachés a été au cœur du Brexit. En tout cas, l'attitude du Premier ministre est ferme : « Si on ne nous entend pas, il faudra dire que la France n’applique plus cette directive ».


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : europe

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur



Les entretiens du JDE

« Accueillir c’est protéger ! » par Frédéric Giqueaux

Karine Schrenzel, PDG des 3 Suisses : « L’envie d’entreprendre est un sentiment que j’ai toujours porté en moi »

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque










Rss
Twitter
Facebook