Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Trenitalia veut ouvrir d'autres lignes en France





Le 8 Juillet 2022, par La rédaction

Trenitalia a de l'ambition en France. Le premier concurrent de la SNCF s'est lancé avec succès sur la ligne Paris-Lyon. L'entreprise italienne s'intéresse à d'autres destinations.


Concurrence sur Paris-Lyon

Trenitalia a lancé ses trains à grande vitesse sur la ligne Paris-Lyon le 18 décembre dernier. Un succès qui s'appuie non seulement par la demande des voyageurs (il s'agit de la ligne ferroviaire la plus fréquentée de France), mais aussi par les prix pratiqués : 23 euros en classe standard, contre de 16 à 25 euros pour la SNCF. En France, l'entreprise italienne a fait voyager 350.000 passagers, avec un taux de remplissage de 90%.

Autant dire que le marché français intéresse Trenitalia. D'autres lignes pourraient ainsi s'ouvrir. « Notre ambition est bien sûr de nous développer; on a des études en cours sur d'autres lignes », a expliqué Roberto Rinaudo, le directeur de la branche hexagonale, auprès de la publication spécialisée Ville Rail & Transports.

Des opportunités partout en France

Pour le groupe, « le marché régional est très important et c'est une énorme opportunité pour tout le système ferroviaire ». Pas question pour autant de lancer des trains partout en France : « Notre objectif n'est pas de se positionner sur toutes les régions, mais de choisir quelques régions stratégiques en fonction des synergies qu'on peut faire avec nos lignes à grande vitesse ». Roberto Rinaudo rappelle d'ailleurs qu'il faut en moyenne deux ans pour lancer une ligne.

Le marché français n'est pas le seul sur lequel Trenitalia s'est positionné. En fait, le transporteur est présent aussi en Allemagne, en Grèce et au Royaume-Uni. L'Espagne est désormais dans son collimateur. Une ambition européenne qui va donc s'amplifier dans les prochains mois.



Tags : Trenitalia

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook