Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Trop d’excédent commercial pour l’Allemagne ?





Le 9 Août 2015, par

L’Allemagne va largement profiter des cours mondiaux de l’énergie, pétrole et gaz, qui sont en chute depuis quelques semaines. Le ministère des Finances allemand prévoit ainsi un excédent commercial record.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
La baisse des prix du gaz et du pétrole, qui permettent d’importer moins cher l’énergie, est responsable d’une bonne part de l’excédent commercial que l’Allemagne va générer cette année, c’est à dire 1,2 point de pourcentage sur les 8,1% de son produit intérieur brut prévus par le gouvernement allemand pour 2015. En 2014, l’excédent commercial était déjà particulièrement élevé, puisqu’il représentait 7,1% du PIB du pays.

Autant dire que l’Allemagne profite à plein des performances de son économie à l’exportation. Mais arrivé à un tel niveau, le danger existe de déséquilibrer profondément la balance économique des partenaires du pays : l’Allemagne vend en effet bien plus qu’elle n’achète. Il s’agit là d’un problème structurel que le gouvernement n’est semble-t-il pas résolu à résoudre.

Les partenaires de l’Allemagne, en premier lieu la France, reprochent en effet au pays de ne pas redistribuer équitablement les fruits de sa croissance. Une observation rejointe aussi par le FMI, dont un récent rapport demandait au pays de réduire ses déséquilibres extérieurs. La Commission européenne estime elle qu’il est dangereux de dépasser les 6% d’excédent commercial.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : allemagne

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur



Les entretiens du JDE

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »

« Accueillir c’est protéger ! » par Frédéric Giqueaux

Karine Schrenzel, PDG des 3 Suisses : « L’envie d’entreprendre est un sentiment que j’ai toujours porté en moi »










Rss
Twitter
Facebook