Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Trottinettes électriques en libre-service : pour les Parisiens, c’est « non »





Le 3 Avril 2023, par Paolo Garoscio

Mauvaise nouvelle pour les sociétés de location de trottinettes en libre-service : le vote populaire mis en place par la mairie de Paris a eu une issue largement négative. Les opérateurs espèrent malgré tout trouver une solution avec la mairie de Paris, bien que la maire, Anne Hidalgo, a promis qu’elle respectera la décision.


Un « non » sec aux trottinettes électriques en libre-service

Utilisées par des milliers de Parisiens tous les jours, les trottinettes en libre-service ont été au centre de divers scandales et problèmes. Des blessés, un manque d’assurance de la part des utilisateurs et une utilisation plutôt sauvage. Les Parisiens se plaignaient régulièrement de ces trottinettes, ce qui a poussé la mairie à organiser un vote, dimanche 2 avril 2023.

Le résultat du vote est sans appel : 89,03% des votants ont déclaré qu’ils étaient contre les trottinettes électriques en libre-service. Un vote qui ne concerne toutefois pas les trottinettes privées, qui nécessitent en outre une assurance spécifique et dont les règles d’utilisation vont être durcies en 2023.

Un vote de la part… d’une minorité de Parisiens

Si la mairie a opté pour la voie démocratique, c’est qu’Anne Hidalgo estimait que « c’est aux Parisiens de décider, et j’appliquerai leur décision », comme elle l’a répété encore jeudi 30 mars 2023. Néanmoins, le vote a été loin de recueillir la majorité des voix des Parisiens.

Selon les données dévoilées par la municipalité, seulement 7,46% des Parisiens, soit environ 103.000 électeurs, se sont déplacés dans les urnes disponibles exclusivement dans les mairies. Une organisation qui a été immédiatement critiquée par les trois opérateurs qui estiment que « la mobilisation aurait pu être plus large et représentative ».

Selon ces derniers, qui gèrent près de 15.000 trottinettes électriques en libre-service dans la capitale, pas moins de 800 emplois seraient menacés par l’interdiction du service. Pas de quoi faire reculer la mairie de Paris qui assure que l’interdiction entrera en vigueur dès le 1er septembre 2023.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "L’environnement est un sujet humanitaire quand on parle d’accès à l’eau" (2/2)

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence" (1/2)

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"













Rss
Twitter
Facebook