Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Turkish Airlines offre un joli cadeau de Noël à Airbus





Le 18 Décembre 2023, par La rédaction

Airbus vient de franchir un jalon historique avec la signature d'un contrat colossal avec Turkish Airlines. Cette commande, qui marque un tournant pour l'avionneur européen, soulève également des questions sur l'évolution concurrentielle du secteur aérien.


Le triomphe d’Airbus et de Turkish Airlines

C'est une victoire remarquable pour Airbus : Turkish Airlines a signé un contrat majeur pour l'acquisition de 220 appareils, avec 135 options supplémentaires. Cette commande, d'une valeur de plusieurs dizaines de milliards de dollars, pourrait s'élever à 355 appareils si toutes les options sont exercées. Ce succès fait suite à une année déjà exceptionnelle pour Airbus en termes de prises de commandes, consolidant ainsi sa position de leader sur le marché mondial de l'aviation.

La commande comprend une variété d'appareils, tant pour les vols moyen-courriers que long-courriers. Turkish Airlines a opté pour 150 A321 monocouloirs avec 100 options supplémentaires, et pour le segment long-courrier, elle a choisi 60 A350-900 avec 20 options, ainsi que 15 A350-1000. Le contrat inclut également des appareils cargo, avec 5 A350 cargo fermes et 5 options.

Cette commande d'envergure de Turkish Airlines est un signe de sa montée en puissance dans l'industrie aérienne mondiale. La compagnie prévoit de porter sa flotte de 435 à 810 appareils d'ici 2033, ce qui la placerait devant des géants comme Emirates et les compagnies européennes. Avec un plan stratégique très ambitieux, Turkish Airlines envisage de doubler son trafic, passant de 85 à 170 millions de passagers, et d'atteindre un chiffre d'affaires de 50 milliards de dollars avec une marge brute entre 20 % et 25 %.

Enjeux concurrentiels et environnementaux

Cette expansion fulgurante n'est pas sans conséquences pour les compagnies aériennes européennes, déjà préoccupées par la croissance soutenue de Turkish Airlines, exacerbée par la crise de la Covid-19. La compagnie turque bénéficie du soutien indéfectible de l'État turc et d'une position géographique stratégique entre l'Europe et l'Asie, lui permettant d'accéder à un vaste marché avec des coûts d'exploitation inférieurs et moins de contraintes environnementales.

La santé de Turkish Airlines contraste avec des contraintes environnementales plus strictes et des coûts d'exploitation plus élevés en Europe qui ont un impact sur la compétitivité de ces compagnies. Par exemple, l'obligation pour Air France d'incorporer 10 % de carburant d'aviation durable en 2030 représentera un surcoût significatif pour les billets d'avion, alors que Turkish Airlines ne sera pas soumise à ces mêmes coûts.

Cette situation crée un déséquilibre concurrentiel, où les compagnies européennes sont désavantagées face à des concurrents comme Turkish Airlines, qui peuvent offrir des tarifs plus compétitifs. 




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "L’environnement est un sujet humanitaire quand on parle d’accès à l’eau" (2/2)

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence" (1/2)

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"













Rss
Twitter
Facebook