Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Turquie : une compensation de 389 millions d'euros pour Aéroports de Paris





Le 29 Décembre 2019, par François Lapierre

C'est un dénouement en forme de bonne nouvelle pour Aéroports de Paris, dont une filiale gérait l'aéroport d'Istanbul-Atatürk : les autorités turques vont lui verser une compensation à hauteur de 389 millions d'euros.


Un droit d'exploitation jusqu'au 2 janvier 2021

En vertu d'un droit d'exploitation obtenue par TAV Airports, la gestion de l'aéroport national et international d'Atatürk, ainsi que son parc de stationnement et le terminal d'aviation générale était entre les mains de la filiale d'Aéroports de Paris (ADP) entre le 3 juillet 2005 et le 2 janvier 2021. Mais le gouvernement turc a décidé de basculer le trafic et l'activité de l'aéroport d'Istanbul-Atatürk vers le nouvel aéroport flambant neuf basé dans la métropole économique du pays mi-octobre. Occasionnant de fait pratiquement un an et demi de suppression d'exploitation pour TAV Airports.

L'Autorité nationale des transports turque (DHMI) avait néanmoins pris les devants, en indiquant par courrier officiel qu'elle indemniserait TVA Airports des « pertes de bénéfices » que pouvait entraîner l'ouverture du nouvel aéroport d'Istanbul. Restait à fixer le montant de la compensation. Plusieurs cabinets d'expertise comptable se sont mis au travail et la somme de 389 millions d'euros a été proposée.

Un bilan « très légèrement positif » pour ADP

Après plusieurs mois d'échange, le montant a été accepté par les deux parties. Finalement, ADP a indiqué cette semaine par communiqué que TAV Airports avait reçu de la DHMI une lettre de notification formelle confirmant la compensation du manque à gagner en raison de l'expiration anticipée de l'aéroport Istabul-Atatürk. L'impact sur les comptes d'ADP devrait être « très légèrement positif », selon l'entreprise.

Ce dénouement est un soulagement alors que le contexte politique est tendu entre Ankara et Paris et plus généralement entre la Turquie et l'Union européenne. Le groupe Aéroports de Paris se félicite ainsi que le gouvernement turc ait tenu ses engagements. C'est durant la publication des résultats annuels 2019 d'ADP, le 10 février prochain, que le groupe précisera les effets de cette compensation.



Tags : ADP

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare

La France doit consacrer l’importance stratégique d’une filière de l’hygiène

Sacha Lazimi (Yubo) : « En termes de communauté, nous sommes la première application sociale 100 % made in France »

Relance économique : de la nécessité d’intégrer la sécurisation des échanges inter-entreprises

Le chômage américain baisse… si vous excluez les CDD

TwentyTwo Real Estate: "agilité et rigueur face au risque" (Daniel Rigny)













Rss
Twitter
Facebook